Atomiseur Reconstructible Reload RTA – Reload Vapor

Ajouter à mes favorisAjouter aux favorisProduit retiré de la liste des souhaits 0
Ajouter au comparateur
- 20% Atomiseur Reconstructible Reload RTA - Reload Vapor
(35 avis client)
Le produit est classé #6 dans la catégorie Atomiseur Reconstructible
8.9
Définir une alerte de baisse de prix
×
Prévenez-moi, lorsque le prix baisse
Définir une alerte pour le produit: Reload RTA 26mm Reload Vapor USA - 44,72€

44,72

Meilleure offre chez : arsenevalentin.comarsenevalentin.com
Acheter au meilleur prix
Rapport qualité / prix8.4
Qualité de vape9.6
Qualité de fabrication9.3
Consommation e-liquide7.2
Ergonomie8.3
  • Tous les prix mentionnés ci-dessus sont en Euro.
  • Ce produit est disponible chez Arsenevalentin, Cigusto, Aromes-et-liquides.
  • Chez arsenevalentin.com vous pouvez acheter Reload RTA 26mm Reload Vapor USA pour seulement 44,72€, soit 39% de moins que le prix chez Aromes-et-liquides (72,90€).
  • Le prix le plus bas de Atomiseur Reload 26 RTA Reload Vapor USA a été obtenu le 3 décembre 2021 21 h 56 min.
Dernière mise à jour le 3 décembre 2021 21 h 56 min

Atomiseur Reconstructible Reload  RTA – Reload Vapor
Atomiseur Reconstructible Reload RTA – Reload Vapor

44,72

Historique des prix

-

Description

Atomiseur Reconstructible Reload RTA - Reload Vapor

Le Reload RTA est le nouvel atomiseur postless deck phare plébiscité par les professionnels du reconstructible avides de rendus explosifs et de grosses vapeurs. Issu du célèbre moddeur américain Reload Vapor, le produit hérite d’une qualité de fabrication exceptionnelle et d’une finition high-end traduite par un plateau de montage en plaqué or… d’où son prix assez élevé par rapport à la concurrence. Destiné aux montages double et simple coils, le Reload RTA s’adresse à tous les férus des performances mais également les vapoteurs amateurs de saveurs profondes et rendus fidèles. Conçu pour durer et pour divertir, il est doté d’un réservoir de 3,5 ml à remplissage supérieur, un airflow réglable inférieur et enfin d’un drip tip propriétaire en Ultem censé optimiser le DL tout en résistant à la chaleur.

Bien parti pour concurrencer les célèbres Zeus X RTA de chez Geekvape et autres Augvape Dual RTA, le Reload remplit tous les critères pour devenir un incontournable du genre via sa finition haute qualité. Son plateau de montage très spacieux, facile à travailler, constitue notamment son plus grand atout ! En l’occurrence, le professionnel comme le débutant du bricolage n’éprouvera aucune difficulté à mettre en œuvre des bobines simples ou doubles dans un espace de 24 mm sans plot. D’autre part, le Reload RTA favorise l’authentification des saveurs et la densification de la vapeur à travers ses deux cheminées d’alimentation d’air énormes en 3D. Enfin, Reload Vapor n’a pas laissé l’ergonomie du produit en marge. Au quotidien, la bête s’utilise ainsi comme un simple clearomiseur avec une connectique 510 standard, un  système de remplissage par le haut et un drip-tip confortable pour les lèvres. Voici le test !

Un RTA high end pour bâtir les meilleurs montages en DUAL

Un RTA high end pour bâtir les meilleurs montages en DUAL

Fraîchement sorti des usines de Reload Vapor aux côtés du Reload 26, le Reload RTA 24 reprend les codes des produits de luxe de la marque. Fabriqué en alliage de très bonne facture et réalisé avec une finesse d’orfèvre, le nouvel RTA embarque les meilleurs engrenages possibles destinés à produire d’énormes vapeurs !

Pour ce faire, l’enseigne propose donc un atomiseur reconstructible au design sobre et très élégant qui accepte les montages basiques en simple et DUAL coil. Derrière cette structure simplifiée, le plateau de montage recèle deux grosses sorties d’air en trois dimensions. Le postless deck assure à son tour deux  fixations pour soutenir les 4 entrées des  pattes de résistances.

Dans cette perspective le constructeur bénéficiera d’une énorme place pour mettre en œuvre les meilleurs montages et spécifiquement ceux en dual! Rappelons qu’il s’agit du choix privilégié des vapoteurs pour répondre aux besoins du power-vaping et dans une large mesure les cloud-chasing. En l’occurrence, le dual coil constitue le concurrent direct des bobines de mailles industrielles en sub-ohm.

En outre, le plateau est plaqué en or pour optimiser la conductivité électrique et la chauffe. Rappelons que la majorité des atomiseurs reconstructibles actuels utilisent des alliages standards comme de l’inox, de l’aluminium ou encore de l’acier… ce qui réduit fortement la vitesse de chauffe dans le cadre d’un montage en dual-coil. Grâce à cette finition, le Reload RTA garantit une sensibilité accrue à la puissance transmise depuis la batterie pour faire de  gros nuages denses et homogènes.

A travers cette finition « high-end », le nouveau reconstructible de Reload Vapor brillera facilement  devant ses concurrents européens et chinois, bien que son prix soit un peu élevé par rapport à ces derniers (l’or coute cher notamment !). En effet, la construction du Reload RTA est aussi fiable à l’intérieur qu’à l’extérieur grâce à un système d’airflow très précis, un top cap robuste pour le remplissage et enfin un drip-tip expressément conçu pour les vapeurs denses et chaudes en inhalation directe.

En somme, cet atomiseur reconstructible vaut largement son prix (65 euros au moment de rédiger cet article) et devrait satisfaire les puristes du cloud-chasing comme le vante si bien Reload Vapor. Ceci étant, il n’est pas exempt de défauts. En pratique, la bête pêchera sur la  capacité de liquide. En l’occurrence, ses 3,5 ml de contenances sont un peu limite pour un char orienté aux grosses puissances. Dans la même rubrique, son embout (aussi beau qu’il soit) n’est pas très adapté aux séances quotidiennes en raison d’une surchauffe désagréable…

Vous l’aurez compris, le Reload RTA constitue certainement l’un des meilleurs RTA de sa génération. Mais avant de chauffer votre carte de crédit pour vous offrir ses services, voici quelques informations en plus qui vous permettront de le juger en profondeur.

Design et construction

Design et construction Atomiseur Reconstructible Reload RTA - Reload Vapor

Le design  du Reload RTA est frappant dès le premier contact. Loin du concept futuriste et musclé proposé par la concurrence, la bête propose le minimum essentiel via une géométrie homogène, linéaire et sans fioritures. Sobre et élégant à la fois, il donne ainsi l’impression de tenir un objet de luxe entre les mains grâce aux petites touches esthétiques stratégiquement placées depuis la connectique jusqu’au drip-tip.

Forme

Haute de 50 mm pour 24 mm de diamètre, le Reload RTA de Reload Vapor arbore une géométrie cylindrique linéaire.  Comme la majorité des atomiseurs RTA, il présente tous les éléments nécessaires pour une expérience ergonomique réussie à savoir : une connectique 510, une base pourvue d’une bague d’airflow réglable, un pyrex droit, un top cap et enfin un drip-tip propriétaire 810.

Côté ornement, le Reload RTA se distingue par une base parée de petites encoches destinées à optimiser la manipulation de la bague d’airflow au quotidien. Pour la cheminée, on relèvera le petit logo « R » de l’enseigne. Plus haut, son top cap hérite d’une finition en forme de couronne qui n’a aucune fonction particulière en dehors de l’esthétique.

Au niveau des couleurs, on relèvera la très belle  finition dorée du plot de connexion et de la base de la cheminée.  Ces éléments  se marient notamment  avec la couleur jaune de l’embout buccal.  Notons que le Reload RTA est disponible en plusieurs coloris aussi éclatants les uns comme les autres. Pour notre part, la finition dorée semble ressortir toute la classe et le côté raffiné du produit.

Pièces et construction

En tout, le Reload RTA rassemble cinq pièces différentes dont la base, le réservoir, la cheminée, le top cap et enfin le drip tip. Cette hiérarchie, similaire à la majorité des RTA disponibles sur le marché actuel, facilite  à la fois le montage des résistances mais aussi la manipulation et l’entretien de l’atomiseur.

La base est constituée de trois éléments indissociables. En bas, il embarque la connectique filetée 510 qui garantit le couplage avec les box. Au milieu, il renferme deux fenêtres d’admission d’air à ouverture réglable via une bague d’airflow. Au sommet, il recèle le plateau de montage de résistances.

Au niveau du réservoir, le Reload RTA dispose d’une citerne en verre pyrex transparente de forme droite (la nouvelle mode des clearomiseurs raffinés ces derniers temps notamment !). A l’intérieur, nous retrouvons une cheminée hermétique vouée à canaliser la vapeur chauffée vers le top-cap et le drip-tip. En outre, le pyrex est fixé à la base et au top-cap par  un système de vis accompagné de joints toriques de haute qualité pour assurer l’étanchéité de l’appareil.

Le top cap est scindé en deux de sorte que l’utilisateur puisse extraire la partie supérieure pour alimenter le réservoir en liquide. Cette dernière est assez fine, ce qui rend l’opération assez difficile avec de gros doigts ou des mains moite. En pratique, l’accès au réservoir doit passer systématiquement au dévissage de la pièce, aussi il est nécessaire de recourir à une certaine force pour y parvenir… plombant ainsi l’ergonomie du matériel.

Enfin, le drip-tip propriétaire chapeaute le RTA Reload.  Construit en ultem, matériau reconnu pour sa grande résistance à la chaleur, il à la fois épais et confortable pour les lèvres en utilisation quotidienne.

Caractéristiques techniques

Caractéristiques techniques Atomiseur Reconstructible Reload RTA - Reload Vapor

Conçu pour durer, le Reload RTA hérite d’une construction sérieuse garantissant une efficacité à toute épreuve. Les  matériaux de hautes qualités  ainsi que l’assemblage robuste des pièces lui confèrent la  caractéristique « high-end » par comparaison avec les autres RTA de sa génération. Afin de poursuivre notre expertise sur ce petit bijou, essayons maintenant d’analyser ses aspects techniques en vue de déterminer son véritable potentiel. Pour ce faire, nous étudierons en profondeur son anatomie, histoire de comprendre son fonctionnement.

La connectique

Comme mentionné en amont, la connectique du Reload RTA est fabriquée en acier inoxydable. Il embarque un plot de connexion fileté type  510 pour s’adapter à la pléthore de batteries retrouvées sur le marché.

Le plot de contact situé à l’extrémité de la connectique est plaqué en or. Cette conception permet notamment d’optimiser la transmission électrique depuis la batterie jusqu’aux résistances. Pour mettre en évidence cette capacité de conductivité électrique, notez donc que l’or est classé à la troisième position des meilleurs conducteurs avec 44,2 x 10.E6 de simens/m… un score nettement supérieur aux standards de l’industrie comme l’Inox (1,32), le Laiton (15,9) ou encore l’aluminium (36,9).

Dans le cadre d’un montage de grosses résistances sollicitant d’énormes puissances, la connectique du Reload RTA améliorera la vitesse de chauffe de sorte à rendre de meilleures saveurs et une grande quantité de vapeurs. Bien évidemment, le résultat final  dépendra également de la qualité du fil résistif utilisé pour le montage. Cependant, l’on s’accordera à dire que le Reload RTA offre les meilleures chances de réussites pour le constructeur et notamment les débutants.

La base et l’airflow

Grâce à sa base de  24 mm de diamètre, le  Reload RTA est compatible avec la majorité des box actuelles. En vue d’optimiser cette compatibilité, la surface de la pièce a été polie et lissée pour empêcher toute incursion de liquide et de saleté entre l’atomiseur et la box.

Concernant l’airflow, son fonctionnement ne diffère pas des autres systèmes d’admission inférieurs rencontrés sur le marché. En l’occurrence, une petite bague rotative en acier inoxydable servira à régler l’ouverture de deux fenêtres afin de varier la densité de la vapeur.

En profondeur, le réglage est assez rigide et nécessite une certaine force de la part du vapoteur pour tourner correctement. Par ailleurs, l’épaisseur de la bague est trop fine pour faciliter la manipulation de sorte que la variation de l’ouverture requiert une séparation totale de l’atomiseur avec la box (et notamment lorsqu’on a les mains moites).

Malgré la rigidité du réglage, nous saluerons cependant la précision extraordinaire de l’airflow au niveau de la gestion d’admission d’air. En pratique, une ouverture de quelques degrés suffit à changer le comportement général de l’atomiseur et dans une large mesure les sensations et saveurs. Par souci d’efficacité, la rigueur de la bague d’airflow répondrait-il finalement à ce besoin de précision ? Peut-être mais cela n’empêche que l’ergonomie générale du produit se retrouve altérée.

Le réservoir

Avec ses 3,5 ml, on ne peut pas dire que le Reload RTA puisse devenir le compagnon au quotidien d’un gros vapoteur. En effet, la contenance de l’atomiseur est trop petite pour répondre à un usage vulgaire d’autant plus que son plateau est destiné à recueillir des montages énergivores.

Eh oui, le choix d’un verre droit nui complètement à la capacité de liquide du clearomiseur alors qu’aucune alternative n’est proposée. Le pyrex linéaire a notamment perdu sa notoriété depuis l’apparition des verres à bulles, qui malgré leurs capacités ne prennent pas beaucoup de place en hauteur. Pour notre part, le réservoir du Reload RTA constitue son point noir par conséquent.

Pour le reste, la construction ne souffre d’aucune anomalie d’étanchéité. D’une part, les joints toriques utilisés sur le modèle sont de très bonnes qualités et ne risquent pas de rendre l’âme avant des semaines et des semaines. D’autres parts, la forme droite du pyrex réduit le risque de frottement et de chocs au quotidien.

Top cap

Le top cap du Reload RTA est scindé en deux. La partie basse est couplée avec le réservoir. La partie haute est quant à elle solidaire avec le drip-tip. Elle  s’extrait totalement pour laisser découvrir la fente de remplissage.

Dans la  pratique, le système installé par Reload Vapor n’est pas le plus confortable qui soit. En l’occurrence, l’opération prend beaucoup plus de temps et requiert une certaine diligence de la part de l’utilisateur du fait que la pièce peut s’égarer facilement. Effectivement, ce genre de mécanisme a été abandonné par de nombreux constructeurs au profit du top cap coulissant ou « push to fill » en raison de sa mauvaise ergonomie. En somme, le vapoteur devra  ainsi trouver un emplacement sécurisé pour mettre le top cap en sécurité lors du remplissage!

Par contre, la robustesse et l’étanchéité du RTA se retrouvent renforcées à travers ce système. Pour faire simple, Reload Vapor a décidé d’installer des joints de très hautes qualités entre les deux parties du top cap pour éviter tout déversement inopiné. A titre de comparaison avec les atomiseurs dotés de top cap coulissant, le RTA Reload ne souffrira d’aucune fuite même en le reversant totalement.

Enfin, deux trous de grandes tailles servent d’accès aux pipettes pour le remplissage. Sur ce point, nous relèverons la taille généreuse des fentes qui permettent d’insérer les pipettes larges.

Le drip-tip

L’embout buccal du Reload RTA est de type 810 court. Vous l’aurez compris, il est destiné à régurgiter de grosses masses de vapeur, et dans une large mesure des nuages épais dédiés aux inhalateurs directs !

Pour optimiser l’expérience utilisateur, Reload Vapor a donc choisi l’Ultem pour canaliser les déferlantes issues de l’atomiseur. A titre de rappel, l’Ultem est un matériau thermoplastique haute performance dont les vertus reposent sur une grande résistance chimique, un poids plume et bien évidemment une grande tolérance à la chaleur, la fumée et la toxicité.

En somme, c’est le matériau idéal pour canaliser les grosses débauches de vapeurs chaudes issues des atomiseurs de hauts calibres comme le Reload RTA.

Bien que son design et sa construction soient parfaits, la petite hauteur du drip-tip du RTA impactera négativement sur la perception des saveurs et des sensations cependant. En effet, le drip-tip a tendance à surchauffer au moment d’exploiter les grosses puissances et notamment les montages en sub-ohm. Bienheureusement, l’atomiseur est compatible avec d’autres pièces à savoir les drip-tip Goon pour les vapoteurs sensibles aux chaleurs intenses.

Le plateau de montage

reload rta montage double coil

Nous voici donc arrivé à la partie la plus intéressante de ce test à savoir le banc d’essai du « deck ».

Pourvu d’une mécanique simplissime, le Reload RTA est doté d’un système de montage « postless deck » ce qui veut dire qu’il suffira de mettre les tiges des fils résistifs dans l’axe d’un « pont » pour que la résistance tienne en place.

Pour comprendre l’intérêt de cet engrenage, voici quelques explications simples :

Le postless deck (ou plateau sans poteaux) est un système assez récent qui remplace le mécanisme d’installation des résistances sur pilier des anciens RTA.  Comme son nom l’indique, il ne dispose pas de poteaux (dont la fonction se résume à coincer les pieds des fils résistifs dans des trous resserrés par des vis).

Pour faciliter le montage, et notamment les grosses installations doubles ou triples ou quadruples coils, ces poteaux sont remplacés par des ponts à engrenages rotatifs. Dans cette perspective, le bricoleur RTA n’aura plus besoin de précision pour mettre la tige de son fil en place, car il suffit de l’insérer dans une partie du pont et de faire tourner l’axe !

Rappelons cependant que le postless deck du Reload RTA ne prévoit que deux ponts destinés à recevoir un dual coil au maximum. Aussi, chaque pont ne pourra fixer plus de deux tiges.

Autre fait intéressant : le plateau est en or !

Reload Vapor ne fait pas les choses à moitié pour faire briller ce RTA au niveau esthétique comme au niveau des performances. Vous vous demandez donc quel intérêt pourrait-on tirer d’une chambre de chauffe en or par rapport à un plateau standard, aussi voici l’explication :

Comme expliqué en amont, l’or est un merveilleux conducteur électrique et aussi un très bon répartisseur de chaleur. S’il est classé troisième dans la hiérarchie des métaux conducteurs d’électricité, il est tout aussi performant sur le plan thermique. Dans ce sens, le plateau plaqué or du Reload RTA devient plus sensible et réactif à la chauffe pour améliorer le traitement des différents types de e-liquides que vous utiliserez.

En pratique, cette différence se ressent au niveau de la vaporisation des e-liquides aux multiples arômes. Pour notre part, nous avons pu récolter les saveurs les plus fidèles avec de simples montages en simple et dual sans affecter de grands intérêts aux types de matériaux utilisés (Khantal, cuivre, acier inox, nickel, etc.). En sus, le système d’alimentation d’air en 3D (vers le haut et les côtés) optimise la répartition de la chaleur dans l’ensemble de la cheminée pour une vaporisation homogène.

Avis sur les performances

Simple mais redoutablement efficace, le Reload RTA répond scrupuleusement aux attentes du bricoleur de résistances moderne via sa construction élémentaire et précise. Sur le banc d’essai, la synergie entre l’airflow et la chambre de montage plaqué or offre ainsi des résultats singuliers suivant le type de montage. Au moindre changement de puissance, de valeur de résistivité et d’ouverture de l’airflow, le matériel propose un rendu et une sensation différente en restant authentique, savoureux et dense.

Bien évidemment, la vitesse de chauffe comme l’exploitation des arômes profonds dépendra de la capacité de montage du constructeur (aussi, tous les montages ne sont pas forcément fructueux). Cependant, nous estimons que la facilité d’installation des fils via le postless deck permet à n’importe quel vapoteur (et notamment les débutants dans le reconstructible) d’expérimenter de nouvelles configurations avec une facilité et une marge d’évolution énorme.

8.9Score Expert
Comme annoncé sur le papier, le Reload RTA de ReloadVapor est une véritable réussite en tous points. A travers notre test, la qualité de fabrication, le design épuré et sobre ainsi que la facilité de montage des résistances se sont révélés être les points forts du produit. Ceci étant, quelques points noirs sont à souligner en commençant par la faible capacité du réservoir qui est de 3,5 ml. En outre, le réglage de la bague d’airflow est sensiblement rigide pour notre part malgré sa grande précision. Enfin, le drip-tip en Ultem aurait été plus efficace avec une hauteur plus conséquente afin d’éviter la surchauffe dans le cadre d’une utilisation sévère du RTA.
Rapport qualité / prix
8.4
Qualité de vape
9.6
Qualité de fabrication
9.3
Consommation e-liquide
7.2
Ergonomie
8.3
ON AIME
  • Excellente restitution des saveurs
  • Volume de vapeur XXL
  • Plateau large pour un montage aisé
  • Contenance sympathique
  • Bonnes finitions
ON N'AIME PAS
  • Drip tip trop court
  • Bague d’airflow trop raide
  • Consommation excessive
  • Légers suintements d’e-liquide

Informations complémentaires

Spécification: Atomiseur Reconstructible Reload RTA – Reload Vapor

Diamètre

24 mm

Hauteur

41,5 mm

Réservoir

3,5 ml

Plateau de montage

Postless deck pour Single ou Dual coil

Remplissage

Par le haut

Drip-tip

Ultem 810

Airflow

Réglable

Matériaux

acier inoxydable et Pyrex

Avis (35)

35 avis sur Atomiseur Reconstructible Reload RTA – Reload Vapor

4.4 sur 5
23
7
2
2
1
Écrire un avis
Tout afficher Les plus utiles Les plus élevées Les plus basses
  1. C. Philippe

    bon ato . bonne finition .Bon rendu de saveur .montage facile .

    Utile(0) Inutile(0)Vous avez déjà voté
  2. A. Rachid

    Excellent rta mtl !!

    Utile(0) Inutile(0)Vous avez déjà voté
  3. M.+Jean+Christophe

    Sa réputation n est plus à faire…super matériel.

    Utile(0) Inutile(0)Vous avez déjà voté
  4. L. David

    Atomiseur au top de la perfection les saveurs sont au rendez-vous je le classe numéro 1 du MTL

    Utile(0) Inutile(0)Vous avez déjà voté
  5. B. Karine

    Tres bon atomiseur, facile à coiler, et bon rendu avec des coils de chez ARKACOIL en Alien MTL 0.60 made on france bonne vapeur. Ato qui mérite le détour

    Utile(0) Inutile(0)Vous avez déjà voté
  6. B.+Jannick

    Ato reçu impeccable sauf que le pin est bloqué et impossible a démonté et ma box ne detectait pas l'ato j'ai du forcer sur le pin au tournevis pour que ma box puisse le détecté sinon super ato saveurs juste pas de chance mais bon je vape quand même dessus

    Utile(0) Inutile(0)Vous avez déjà voté
  7. D.+Herv

    Bonnes finitions La difficulté est de lui trouver les coils bien adaptés.

    Utile(0) Inutile(0)Vous avez déjà voté
  8. N.+OMAR

    Un des meilleurs

    Utile(0) Inutile(0)Vous avez déjà voté
  9. R.+Serge

    Pas mal, bien fini mais saveurs pas aussi intenses que ce que j attendais. Je l ai acheté pour remplacer mon Zeus X qui m envoyait des rasades de liquide plein la bouche et plein les poches. Au moins il ne fuit pas c est déjà cool

    Utile(0) Inutile(0)Vous avez déjà voté
  10. B.+Paul

    Très déçu, gros problèmes de fuites …

    Utile(0) Inutile(0)Vous avez déjà voté

    Ajouter un avis

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Evapoteur
    Logo
    Compare items
    • Total (0)
    Compare