Box Aegis Solo 100W – Geekvape

Ajouter à mes favorisAjouter aux favorisProduit retiré de la liste des souhaits 0
Ajouter au comparateur
Ajouter votre avis
Le produit est classé #14 dans la catégorie Box Mod
Définir une alerte de baisse de prix
×
Prévenez-moi, lorsque le prix baisse
Définir une alerte pour le produit: GeekVape Box Aegis Solo 100W - 33,90€
9.2

33,90

Meilleure offre chez : vapovor.comvapovor.com
Acheter au meilleur prix
Rapport qualité / prix10
Qualité de vape9.1
Qualité de fabrication8.2
Consommation e-liquide8.3
Ergonomie10
  • Tous les prix mentionnés ci-dessus sont en Euro.
  • Ce produit est disponible chez Vapovor, E-vapshop, Cigusto, Smokeshop33, Green-and-vape.
  • Chez vapovor.com vous pouvez acheter GeekVape Box Aegis Solo 100W pour seulement 33,90€, soit 32% de moins que le prix chez Green-and-vape (49,90€).
  • Le prix le plus bas de Box Aegis Solo 100W - Geekvape a été obtenu le 5 août 2021 20 h 00 min.
Dernière mise à jour le 5 août 2021 20 h 00 min

Historique des prix

-

Description

Geekvape Aegis Solo 100W MOD

Pour mettre à jour sa gamme de box ultra-robuste, ergonomique et performante, Geekvape a sorti le nouvel Aegis Solo 100W au grand bonheur des puristes de la vape. Polyvalente comme ses prédécesseurs, cette nouvelle box hérite d’un panel de fonctionnalités redoutablement efficaces en utilisation quotidienne. Tirant sa robustesse et ses spécificités techniques du Legend, le Solo se dote donc d’une coque renforcée en alliage de zinc-aluminium, d’un revêtement caoutchouté doublé d’une protection contre la poussière et l’eau (IP67) en plus de proposer une pléthore de modes de sortie via le chipset AS-100. Propulsée par un accu 18650, la bête délivre 100 W en puissance, ce qui permettra au vapoteur débutant comme à l’expert de varier sensations et gouts à n’importe quel moment et durant des heures et des heures. Vous l’aurez compris, la box Solo est un « remake » en version plus moderne et ergonomique du Legend et de l’ensemble des batteries Aegis de Geekvape. Parfait pour les vapoteurs itinérants, il devrait donc garder sa place de leader dans ce marché très arraché des box polyvalents et robustes.  Voici le test !

Présentation générale

Dans un marché aussi serré que celui de la vape, il est de plus en plus difficile de trouver le facteur de différenciation qui amène un acheteur à choisir une marque et une série contre une autre. Depuis quelques années, les constructeurs se sont notamment rués vers les kits polyvalents pour faire briller n’importe quel produit aux yeux de tous…ce qui rend le choix très difficile pour les vapoteurs d’aujourd’hui, et notamment les débutants.

Pour les jeunes enseignes comme Geekvape (lancée en 2015) la politique du produit a naturellement suivi cette polyvalence par conséquent. A travers sa série de box floquée « AEGIS », la marque s’est rapidement imposé comme l’un des incontournables des producteurs de kits grand public allant des modes mécaniques aux modes électroniques. Ayant enregistré quelques best sellers au passage, Geekvape est ainsi reconnu pour les célèbres Aegis X, Legend et aujourd’hui le Solo 100W.

Si vous n’avez pas connu cette série gagnante traduite par une construction hors du commun doublée d’une robustesse et d’une efficacité à toute  épreuve, vous aurez donc l’occasion de le découvrir à travers ce test du nouveau Solo qui représente le summum de la technologie de Geekvape.

La petite sœur de la Legend se présente comme une simple box  destinée aussi bien aux débutants qu’aux professionnels du nuage. Construit pour durer et offrir un rendu énergique à n’importe quel moment depuis n’importe quel endroit, la box se focalise surtout vers l’ergonomie et l’efficience… ce qui la rend unique et meilleure que ses concurrentes !

Comment ? Comme ses prédécesseurs, sa conception est basée sur des matériaux vigoureux et industriellement testés pour supporter les chocs et même les intempéries car oui, le Solo est doté d’une protection contre les projections d’eau et la poussière. Derrière ce concept portatif, il se réduit de quelques millimètres par rapport à l’Aegis Legend pour rentrer dans toutes les poches.

Cependant, il garde les mêmes protections physiques comme le placage métallique de fixation de la poignée, le revêtement en caoutchouc de la coque ou encore la trappe métallique d’accès à l’accumulateur qui est désormais fileté.

Outre ces caractéristiques physiques impressionnantes, le Solo est aussi intéressant à l’intérieur via le chipset AS-100. Riche en fonctionnalités, il est ainsi capable d’alterner puissance, voltage, contrôle de températures, by-pass et courbes sans aucun souci. Accompagné d’une connectique 510 standard, il soufflera la brise comme les orages suivant les différents montages de résistances qu’on lui affectera.

Ceci étant, toutes ces sorties seront poussées par une batterie unique 18650 (contrairement à la Legend qui recèle 2 accus) qui éprouvera quelques difficultés à tenir les 24h en utilisation intense et surtout loin des prises électriques de nos maisons.

En somme, l’Aegis Solo est bien parti pour remettre la série sur le podium des meilleures box électroniques  polyvalentes du marché. Accessible dès les 45 euros (prix moyen au moment de la rédaction de cet article), elle s’annonce donc aussi intéressante qu’un Pico 85W de chez Eleaf (70 euros) ou encore un Swag 100W de chez Vaporesso (44 euros)… du moins sur le papier ! Si vous voulez savoir ce qu’il vaut réellement sur le banc d’essai, nous vous invitons donc à suivre ce test jusqu’au bout.

Design et construction

Box Aegis Solo 100W - Geekvape

Géométrie et finition

Le Solo de Geekvape reprend les mêmes formules que l’Aegis premier du nom et de la Legend pour établir son design. Ayant abandonné un accu pour devenir plus petit, il ne mesure plus que 86mm de hauteur, 41 mm de largeur et 31 mm d’épaisseur pour 112.5 grammes.

Côté dimensions, le nouvel Aegis gagne ainsi en ergonomie pour rentrer dans n’importe quelle poche et se montre très agréable en main avec son poids plume. A peine plus grande que sa grande sœur Aegis Mini, elle rentre dans la fourchette des ultra-compactes pour devenir la box sobre et ultra-efficace tant recherchée par les vapoteurs baroudeurs !

En ce qui concerne l’esthétique, les courbes de l’Aegis Solo ne dévient pas de la géométrie habituelle de la série. En l’occurrence, il ressemble à une version miniature de l’Aegis 100W premier du nom. En profondeur, il propose un design rectangulaire habillé par quelques finitions angulaires au niveau de l’interface, de la poignée et des boutons de réglages.

Sa construction en alliage de zinc-aluminium accompagné d’une couverture en silicone mate lui confère une image très robuste. Vu de loin, le produit ressemble ainsi  à un couteau de survie à cran d’arrêt de type militaire…. D’ailleurs, l’objectif de Geekvape est de proposer une box destinée à une utilisation triviale en forêt ou dans le désert !

Prise en main, boutons et interface

Solide mais aussi pratique, l’Aegis Solo ne change pas de formule concernant la prise en main. Fidèle au célèbre poignet de ses grandes sœurs, la box se reconnaît entre mille avec sa bande métallique à côté de laquelle le logo Geek Vape est imprimé. La bande est vissée et sépare la partie avant et arrière. Ici, la surface en cuir (tournée vers la paume de la main) devient plus étroite doublée d’une bosse à l’extrémité. Cela permettra notamment de faciliter la tenue de la box en main pour éviter les glissades inopinées.

De l’autre côté de la box, on retrouvera l’interface accompagnée des boutons de réglages. Notons que toute la façade avant de l’appareil est couverte par un plateau en plastique brillant offrant un joli contraste avec la coque mate. De haut en bas, nous découvrons :

  • Un bouton Switch physique en forme de losange. Celui-ci ressort sensiblement de la surface de la façade pour faciliter la manipulation à l’aveugle.
  • Un écran OLED à forte luminosité qui affiche d’une manière organisée les informations essentielles au vapoteur. Lorsqu’elle est éteinte, l’interface est complètement camouflée par la façade brillante.
  • Un bouton +/- physique destiné à naviguer dans l’interface.

Connecteurs

La connectique 510 est placée au-dessus du mod. Conçu en acier inoxydable, il s’incruste totalement dans la box pour offrir une surface plane prêt à accueillir n’importe quel clearomiseur avec diamètre maximum  de 27 mm. Vu de haut, le plateau s’écarte sensiblement de la façade avant mais ne gâchera en rien l’ergonomie une fois couplée avec un atomiseur.

Sur le côté droit de la box, on découvre également un petit port micro-USB destiné à recharger et à mettre à jour le chipset. Celui-ci est caché sous un joint en silicone qui permet au mod d’être étanche en cas d’immersion. Notons qu’au fil du temps, cette étanchéité est vouée à se dégrader  par l’usure générale de la silicone, aussi, il est conseillé d’utiliser un chargeur de batterie externe pour allonger sa durée de vie.

En dessous de la box se trouve la trappe d’accès à l’accu de type 18650. Celle-ci se rétracte par dévissement. Fabriqué en acier, il est à la fois robuste et participe à l’étanchéité du matériel. Par ailleurs, une petite manche accompagne le couvercle pour faciliter l’opération.

Caractéristiques techniques

Caractéristiques techniques de la Box Aegis Solo 100W Geekvape

Comme la Legend, l’Aegis Solo est doté d’une profusion de fonctionnalités pour répondre aux besoins du vapoteur dans n’importe quelle situation. De la batterie aux modes de sorties jusqu’au rechargement, la box offre une performance générale plus que satisfaisante par rapport à ses concurrentes. Son avantage réside notamment dans la polyvalence doublée d’une grande efficacité de sorte que chaque réglage apporte une différence.

Batterie et recharge

L’Aegis Solo embarque un accu rétractable de type 18650. Ce format est aujourd’hui adopté par la majorité des constructeurs en raison de son calibrage puissance/ autonomie quasi-parfaite. En l’occurrence, vous pourrez tenir plus d’une journée avec cette batterie en respectant un rythme de vape moyen (puissance inférieure à  60W) tout en jouissant des multiples modes de sorties.

Par rapport à son prédécesseur, la suppression du double accu 18650 impactera négativement sur l’autonomie cependant. En effet, la Legend prévoyait deux batteries pour prévenir les pannes en milieu hostile et sans électricité, ce qui permettait de tenir plus d’une journée et demie. En priorisant l’ergonomie et dans une large mesure la petite taille, le Solo n’aura de place que pour un seul accu… ce qui ne manquera pas de décevoir ceux  qui ne vapotent qu’avec de grosses puissances.

Pour la recharge, le Solo est équipé d’un port micro-USB de 2A capable de recharger un accu de 2500 mAh en une heure environ. Durant notre test, la vitesse de recharge avoisinait les 1000 mAh/20 minutes mais cela dépendra finalement du type de boitier utilisé, d’où cette approximation.

Par ailleurs, il sera également possible d’utiliser un chargeur d’accu externe. Pour notre part, nous conseillerons d’utiliser cette méthode au quotidien afin d’obtenir une vitesse de charge plus rapide (non cadencée par le chipset de 2A) en sus d’épargner l’usure du caoutchouc qui protège le port. Comme annoncée en amont, cette petite protection contre les projections d’eau et de poussière s’use très vite au fur et à mesure de son utilisation. Après 2 ou 3 semaines de manipulation, son épaisseur se réduit sensiblement pour laisser passer les petites particules.

Notez cependant qu’une recharge externe nécessite une consultation en amont des caractéristiques de la batterie. En l’occurrence, un accu est pourvu d’une limitation de courant de charge et de décharges maximales. Veillez donc à respecter cette valeur avant de recharger afin de préserver la durée de vie de la batterie.

Interface et boutons de réglages

Le Solo est équipé d’un écran OLED destiné à faciliter la gestion du chipset AS-100. A partir d’un affichage monochrome, il présente d’une manière simplifiée le mode de sortie utilisé, la valeur électrique actuelle de la sortie (W,V,°C etc.…), le niveau de la batterie, la valeur de la résistance, le voltage, et enfin le nombre de puffs.

En utilisation quotidienne, l’interface ne présente aucun malus. Sa résolution est assez élevée pour être lue à 40 voire 50 cm des yeux. En sus, la luminosité de l’écran du Solo est supérieure à celle des précédentes versions, ce qui facilitera la lecture des données en plein soleil.

Pour manipuler l’écran et le chipset, le Solo prévoit trois boutons physiques dont un Switch et un bouton +/- :

  • Pour le démarrage, l’extinction et le verrouillage, il faut appuyer 5 fois successivement sur le Switch
  • Pour entrer dans le menu (mode de réglage), il faut appuyer 3 fois successivement sur le bouton Switch
  • Pour découvrir les multiples options de sorties et les réglages, utiliser les touches +/-
  • Pour valider un choix de réglage, il faut appuyer longuement sur le bouton Switch. Un choix sera validé automatiquement au bout de 5 secondes à défaut de confirmation de la part de l’utilisateur.

Le chipset et les modes de sorties

L’Aegis se met à jour pour intégrer une nouvelle puce électronique baptisée  AS-100. Ce tout nouveau chipset permettra à l’utilisateur de vapoter sous une multitude de sortie dont :

  • Le mode puissance (Power)

Il s’agit notamment du wattage variable exploitable entre 1 et 100W. Pour augmenter ou diminuer la puissance, il suffira d’appuyer sur les boutons +/-. En profondeur, le mode puissance évolue et se réduit par incrémentation de 0,1 W pour une meilleure précision. En appuyant plus longtemps sur les touches +/-, cette incrémentation évoluera ou se réduira  cependant par watt pour les pressés !

  • Le mode TC

Le contrôle de température est devenu un incontournable des box électronique depuis quelques années. S’adressant aux vapoteurs avancés, il s’agit d’un mode de sortie qui permet de réguler la température en °C maximale d’une chauffe. En pratique, il est donc sollicité pour exploiter les différents matériaux des résistances comme le Nickel, l’acier inoxydable, etc.…

  • Le mode VPC

Le VPC ou courbe de puissance variable constitue également un réglage avancé destiné aux vapoteurs expérimentés. Sur le Solo, il permet d’organiser l’évolution de la température de la chauffe dans le temps via une « courbe ». En pratique, l’évolution de la courbe s’effectue sur 5 niveaux (P1/P2/P3/P4/P5) et peut être réglée manuellement dans les options.

  • Le mode Bypass

Sollicité par les amateurs de mod mécaniques ainsi que les constructeurs de résistances, le mode Bypass libère l’appareil et dans une large mesure le circuit électrique de la box de toute administration électronique de la part du chipset. En pratique, cela veut dire que la puissance générée par l’accu ne sera limitée que par la valeur de la résistance.

Pour comprendre le fonctionnement d’un By-pass, retenez donc cette simple formule :  I= U/R où I représente l’intensité  électrique, U le potentiel (voltage) et R la résistance. Plus la résistance utilisée par le clearomiseur sera faible, plus la puissance de chauffe sera élevée par conséquent. Dans cette perspective, la consommation énergétique sera plus élevée en cas d’utilisation d’un Sub-ohm.

Protections

L’AS-100 est doté d’un système de protection électronique complet contre  les courts-circuits, les sur-décharges, la surcharge,  la surchauffe, l’antiblocage du Switch (le feu se désactive automatiquement au bout de 10 secondes de puff), etc.…

Pour profiter des autres fonctionnalités de protections et de gestion de la puce, il sera  également possible de mettre à jour l’appareil en le connectant sur ordinateur via le câble de transfert micro-USB.

Performances

Performance de la Box Aegis Solo 100W Geekvape

Riche en modes de sorties et puissante à la fois, l’Aegis Solo est indéniablement l’une des meilleurs box électroniques du marché actuel. En outre, sa polyvalence n’entache pas son efficacité contrairement à certaines box qui proposent une multitude d’options précaires (et même chez les grands constructeurs !).

Pour éprouver toutes les capacités électroniques de la bête, nous l’avons ainsi exposé à toutes les situations d’utilisations possibles allant d’un couplage avec une résistance faible à élevée passant par des e-liquides visqueux et limpides. Voici les résultats :

Performances suivant la puissance

Grâce à son nouveau chipset AS-100, le Solo peut être aussi brutal que doux en mode puissance. Entre 10 et 100 W, tous les montages de résistances sont les bienvenus qu’ils soient en sub-ohm ou standard.

En ce qui concerne la gestion de la température, les résultats sont fidèles aux matériaux des résistances de sorte à découvrir des gouts et des sensations très différentes à chaque réglage.

Dans la même rubrique, la configuration du VPC est précise via les 5 niveaux de réglages de la courbe.

Enfin, notons que la consommation générale de la batterie est assez élevée lorsqu’il faut monter dans les tours. Au-delà des 70W, la box devient excessivement gourmande et peut se vider en seulement quelques heures d’utilisation.

Performances suivant les e-liquides

Destiné au grand public, l’Aegis Solo 100w exploite facilement toutes les gammes et catégories de liquides. Dans notre cas, nous l’avons couplé aux célèbres atomiseurs MELO 4 et Cascade afin de tester ses  limites en sub-ohm.

En utilisant des e-liquides High PG et High VG, la box ne rencontre aucune difficulté à pourvoir la puissance nécessaire. En l’occurrence, la batterie se montre très réactive dès les 20 W, ce qui permettra aux amateurs de vapes légères d’économiser la batterie ! D’autres parts, l’incrémentation est ultra-précise de sorte à ressentir la différence de puissance à chaque décimale… ce qui est rare pour une box de cette envergure !

Si vous êtes amateurs de clouds ou un simple puriste de la vape aérienne, le Solo ne manquera pas de satisfaire à vos besoins quel que soit le type de liquide utilisé. Parallèlement, il est aussi performant pour les MTL que les DL.

9.2Score Expert
A l’issue de ce test, le nouveau Solo de Geekvape s’en sortira avec une très belle note via sa belle qualité de fabrication et surtout son efficacité. Fidèle au principe du mod « indestructible » de ses ainés, la box mêle notamment confort, polyvalence et efficacité en toute circonstance. En ce qui concerne les points forts, nous relèverons ainsi la protection IP67 du matériel qui permet une immersion de trois pieds et sa multitude de modes de sorties très précis. Idéal pour exploiter les fins fonds des saveurs en passant par les cloud-chasing, il se classe facilement dans la catégorie des meilleures box électroniques du marché actuel. Pour les points noirs, nous relèverons la facilité d’usure du joint d’étanchéité du port-USB qui se dégrade après quelques semaines d’utilisation. Dans un autre registre, l’autonomie réduite par le simple accu 18650 est désolante sachant qu’une box aussi robuste aurait mérité une batterie plus performante. Au final, la volition de Geekvape de réduire la taille de la box au maximum aura pesé sur un paramètre plus important aux yeux des vapoteurs à savoir la longévité des séances !
Rapport qualité / prix
10
Qualité de vape
9.1
Qualité de fabrication
8.2
Consommation e-liquide
8.3
Ergonomie
10
ON AIME
  • Solide
  • Fiable et efficace
  • Légère
ON N'AIME PAS
  • Bouchon à accu
  • Écran exposé aux agressions

Informations complémentaires

Spécification: Box Aegis Solo 100W – Geekvape

Dimensions  (L x l x h)

86 mm x 41 mm x 31 mm

Puissance de sortie maximale

100 W

Batterie

18650 rétractable

Poids

112,5 g

Plage de résistance acceptée

0,05 à 3 ohms

Connectique

510/ 27 mm maximum

Modes de sorties

TC, TCR, VPC, By-pass, WV

Ecran

OLED monochrome

Manipulation

Boutons physiques

Recharge

Micro-USB 2A

Protections

Court-circuit, surchauffe, surcharge, sur-décharge, blocage de puff

Chipset

AS-100

Avis (0)

Avis des Vapoteurs

0.0 sur 5
0
0
0
0
0
Écrire un avis

Il n'y a pas encore d'avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Box Aegis Solo 100W – Geekvape”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Evapoteur
Logo
Compare items
  • Total (0)
Compare