Pod Orion Q – Lost Vape

Ajouter à mes favorisAjouter aux favorisProduit retiré de la liste des souhaits 0
Ajouter au comparateur
Ajouter votre avis
Product is rated as #4 in category Cigarette Electronique
Définir Alerte prix le plus bas
×
M'alerter quand le prix baisse
Créer une alerte pour le produit: Kit Orion Q 950mah 2ml Black Abalone Lost Vape - 32,90€
10

32,90

Meilleur deal à : amazon.framazon.fr
Acheter au meilleur prix
Livraison Gratuite
La plupart des boutiques offrent les frais de port à partir de 35 €
Rapport qualité / prix10
Qualité de vape10
Qualité de fabrication10
Ergonomie10

L’Orion Q est un pod fabriqué par Lost Vape Quest, une filiale de Lost Vape, qui est destinée aux débutants dans le monde des e-cigs. Il s’inspire de son grand frère l’Orion original en termes de design et d’ergonomie mais sans le DNA Go, le célèbre chipset qui a fait de ce pod un des incontournables du marché.

Dernière mise à jour le 13 novembre 2019 7 h 39 min

Historique prix

Historique des prix pour Kit Orion Q 950mah 2ml Black Abalone Lost Vape
Dernières actualisations :
  • 32,90€ - 12 novembre 2019
  • 42,90€ - 2 août 2019
Depuis: 2 août 2019
  • Prix le plus haut: 42,90€ - 2 août 2019
  • Prix le plus bas: 32,90€ - 12 novembre 2019

Description

Pod Orion Q - Lost Vape

L’Orion Q est un pod fabriqué par Lost Vape Quest, une filiale de Lost Vape, qui est destinée aux débutants dans le monde des e-cigs. Il s’inspire de son grand frère l’Orion original en termes de design et d’ergonomie mais sans le DNA Go, le célèbre chipset qui a fait de ce pod un des incontournables du marché.

Ce qu’il y a de nouveau chez l’Orion Q ? Eh bien, il n’y en a pas étant donné que c’est une version allégée de l’Orion Original, mais cela dépend de la façon de voir les choses. Avec une gestion automatique de la vape, à partir d’une résistance de 1 ohm et une puissance de 17W, il semble bien que l’Orion Q se soit tourné vers les vapes légères, sans grandes ambitions, à l’avantage des primo-vapoteurs. Au niveau pratique, il devient plus accessible sans le DNA, qui était plutôt axé vers les mods à puissances variables et les contrôles de température pas forcément nécessaires aux débutants.

Lorsqu’on parle d’innovation au sens propre, l’Orion Q n’est pas une cigarette électronique pod révolutionnaire mais suit la trace de son grand frère pour attirer une clientèle beaucoup plus enclin à la simplicité et bien évidemment touchée par le design et le fonctionnement de l’Orion Original. En somme, il rassemble toutes les caractéristiques esthétiques et ergonomiques de la version DNA mais ne propose qu’une gestion régulée sans mod, pour une meilleure appréhension de la vape par les nouveaux venus, ou encore les amoureux de la légèreté.

Avec ou sans DNA, quelle différence ?

Pour ceux qui découvrent à l’instant le Pod Orion Q, vous vous demandez surement pourquoi est-ce qu’on parle souvent de l’Orion original en amont. Eh bien, la simple et unique raison est que ce modèle constitue l’un des meilleurs pod de 2018, pour ne pas dire que c’est le meilleur jusqu’à aujourd’hui (avis purement subjectif, mais partagé par de nombreux vapoteurs expérimentés) et que c’est justement à partir de cette renommée que Lost Vape Quest a décidé de produire une version allégée pour les moins connaisseurs.

Si le DNA Go permet de gérer à partir de l’ordinateur (une vraie technologie de pointe pour un pod) les paramètres de la vape (puissance, voltage, etc..), il s’installe dans la catégorie des e-cig pour les expérimentés. A partir de là, une certaine masse de configuration pas très accessible aux primo-vaptoteurs est proposée en paramétrant la température, la puissance, pour un rendu beaucoup plus profond…bref un vrai mod pro déguisé en pod !

Pod Orion Q - Lost Vape

Sans le DNA Go, l’Orion Q gagne en praticité, puisqu’il ne requiert aucune configuration. Il revient donc dans le concept du vrai pod. Petit, facile à manipuler et directement utilisable pour les novices qui n’auront pas à étudier les variations pour trouver leurs bonheurs. Ainsi, la caractéristique commerciale de l’Orion Q est bien plus adaptée à la notion de pod par rapport au modèle avec DNA. Pour le reste, il s’agit d’un choix qui prend en compte, les spécifications techniques, l’ergonomie, la qualité de finition et bien évidemment le prix.

Pour qui ?

À partir de cette brève comparaison, nous pouvons affirmer que l’Orion Q est revenu sur la base des Kit starter, ajusté aux besoins d’un nouveau vapoteur avec la qualité de finition remarquable de chez Lost Vape Quest, une filiale de Lost Vape.

Sur le papier, ce petit objet affiche 17W de puissance, 2 ml de contenance, et 1 ohm de résistance. Il ne possède ni réglage de puissance ni réglage de température, soit un vrai kit starter utilisable sans à priori…il suffit de l’assembler (le kit et le réservoir avec résistance) et de démarrer la vape sans encombre.

Bien évidemment, ces caractéristiques techniques réduites font de lui le kit starter pour débutant, aussi, il rentre en concurrence avec de nombreux produits de cette catégorie, vous aurez donc le devoir de le comparer à d’autres pods qu’avec son grand frère l’Orion DNA Go, qui est d’une autre conception, plus professionnelle.

Côté utilisation, il s’adapte à toute forme de conditions, que vous soyez un grand vapoteur, ou un nouveau vapoteur, qui enchaîne les séances occasionnellement. L’Orion Q se chargera de vous satisfaire…comme il peut. Nous aimerions annoncer ici, qu’avec 1 ohm de résistance et 950 mAh de batterie, ce n’est pas forcément l’e-cig qui pourra vous accompagner pour un vapotage à rythme effréné et encore moins si c’est pour épater ses copains connaisseurs ! Par contre, c’est le compagnon idéal pour les petites séances tranquilles dans le but de soutirer de la nicotine (pour les vapoteurs fumeurs) et de faire plaisir à ses papilles avec différentes saveurs.

Pod Orion Q - Lost Vape

Enfin, le coté prix est également décisif. L’Orion Q a déjà une belle avance devant ses concurrentes grâce à la notoriété offerte par son grand frère. Vous pourrez ainsi hériter d’un modèle d’une très bonne conception, qui a fait ses preuves, dans une autre version en gardant ses atouts ergonomiques pour un prix largement inférieur. Sur le marché, l’Orion Q se situe entre 40 et 45 dollars, tandis qu’un couple de réservoir peut s’acquérir pour 10 dollars. Ce qui n’est pas une mauvaise opération au final, étant donné qu’un Pod de cette qualité vaut 30 à 60 dollars en moyenne. Pour une première fréquentation en matière de cigarette électronique, il est conseillé de choisir un kit pas très cher, et c’est la raison pour laquelle les pod sont plus accessibles aux primo-vapoteurs curieux de découvrir les valeurs d’une vape. En moyenne, un vapoteur changera d’appareil après 4 ou 5 mois après sa première expérience pour entrer dans un univers beaucoup plus profond grâce aux matériels techniques et configurables à souhait. Pour les plus expérimentés, l’Orion Q reste donc une curiosité sans plus, qui jouera le rôle de roue de secours en cas de besoins.

Forme, design et esthétique

Le Pod Orion Q est une très belle pièce conçue pour une utilisation discrète, comme tous les pods d’ailleurs. Fabriqués avec des matériaux de très bonnes qualités, l’acier inoxydable et le plastique en l’occurrence, c’est un pod qu’on pourra emmener partout dans n’importe quelle condition.

Pour Lost Vape Quest, l’objectif est de dupliquer l’Orion original sur le plan de l’esthétique afin d’attirer l’attention de ceux qui ont déjà connu la version DNA et qui ne veulent pas de cette configuration en l’occurrence. En résumé, il s’agit de la même coque, sans aucune distinction majeure à part l’absence du bouton de réglage des mods.

Pod Orion Q - Lost Vape

D’une longueur de 97 mm, d’une largeur de 37 mm et une hauteur de 13, 5 mm, il s’agit d’un pod de taille moyenne (ce n’est pas la plus petite en tout cas) qui s’incruste dans toutes les poches sans encombre. Côté design, on retrouve ainsi un matériel rectangulaire avec beaucoup d’angles qui rappelle un peu la forme des dictaphones avec ses panneaux recouverts d’une structure en plastiques et son réservoir semi-opaque qui laisse entrevoir le niveau de liquide, qui n’est pas aussi évident à vérifier au final (à cause de la teinte noire).

Sur la disposition des boutons de contrôles, le même scénario est reproduit avec un gros switch de démarrage de forme ronde sur la façade avant, accessible au pouce, à l’index ou au majeur que vous soyez gaucher ou droitier, suivi d’un bouton ou plutôt d’un clip glissable pour déboîter le réservoir du kit. La grande différence se situe au niveau de la prise micro Usb, qui a été installée directement sur le bas de la façade pour une meilleure accessibilité. Cette petite modification apporte une grande ergonomie pour la recharge étant donné que l’Orion DNA prévoyait cette case sous l’appareil, et qu’il fallait ôter une coche pour l’atteindre. D’autre part, l’absence du bouton de contrôle des mods laisse plus de place sur la façade, qui n’affiche que le niveau de charge de la batterie avec le led multicolore, qui change de couleur selon que la batterie soit pleine, ou faible.

Pod Orion Q - Lost Vape

Pour ce qui est du réservoir, le même système que l’Orion original est reproduit, avec une pièce rectangulaire accompagnée d’un drip tip qui se base sur un airflow réglable à côté du trou de recharge en liquide. Cette propriété de remplissage est unique à l’Orion et se rallie aux clearomiseurs modernes. Protégé par un capuchon vissé, il s’agit du système le plus efficace d’autant plus qu’on ne risque pas de faire déborder le liquide via sa grande dimension.

Pod Orion Q - Lost Vape

Concernant la finition, on reste sur du moyen de gamme. Mais attention, pour un pod aligné à ce prix, il s’agit d’un produit très convaincant côté qualité. Par rapport à l’Orion DNA, Lost Vape Quest a décidé d’abandonner les détails luxueux comme les panneaux en Carbone.
Sur cette version, ce matériau sera appelé le « black weaves » mais au final il s’agit d’une simple plaque de plastique sculptée comme celui de son grand frère. Aussi, ce ne sont que des détails diront certains, mais ce sont les détails qui font la différence en termes de design.
Par ailleurs, on n’aurait pas pu s’attendre à une coque aussi identique sur la qualité avec ce prix de 40 dollars, pour le reste il s’agit de la même configuration : vis de serrage design, coque en acier très robuste et réservoir de bonne qualité.

Spécifications techniques

Que dire ? Tout ce qu’on connaissait du Pod Orion DNA Go a disparu avec cette nouvelle version allégée. C’est une toute nouvelle école qui s’adresse aux vapoteurs. L’Orion Q est un véritable kit starter conçu pour accueillir les primo-vapoteurs avides de découvrir les premières sensations de la vape avec une efficacité certaine et sans compromis.

Dans cette optique, il abandonnera tout ce qui est superflu en ce qui concerne les configurations de wattage et de contrôle de température ainsi que les subohms. A la place, on découvrira un petit accu intégré de 950 mAh cadencé à 17 W maximum. Cela change complètement la donne au niveau du rendu et du traitement des saveurs. Tous les e-liquides sont donc acceptés par ce pod, mais il ne faudra en aucun cas espérer de grandes performances en termes de variations et cela vaut aussi pour les multi-arômes qui requièrent une plus grande puissance. Pour ceux qui veulent utiliser ce pod allégé, contentez-vous d’un simple e-liquide mono saveur (ou deux max) pour soutirer les meilleures sensations.
Au-delà, la résistance de 1 ohm risque de décevoir les plus ambitieux en termes de profondeur, mais au final, ce produit n’est pas fait pour ça.

Pod Orion Q - Lost Vape

Bien évidemment, sans DNA, l’Orion Q ne propose plus de bouton de réglage des mods. La proposition vapologique est ainsi limitée à l’inhalation indirecte, bien que le réglage de l’airflow varie un tant soit peu la densité sans pour autant faire la différence entre un MTL et un DTL. Au niveau de la charge, le bouton Led multicolore est retenu par l’Orion Q. Trois couleurs détermineront le niveau de charge : Bleu (entre 64 et 100%) ; Violet (entre 18 et 63%) et enfin Rouge (entre 0 et 17%). Avec les 950mAh, la recharge par USB est très perspicace, il ne faudra qu’une trentaine de minutes pour remplir la batterie, c’est un plus qu’on a également savouré chez l’Orion DNA.

Pour ce qui est de la cartouche, Lost Vape Quest propose un réservoir de 2ml, assez grand pour un pod et économique pour un chipset allégé comme celui de l’Orion Q. à l’intérieur, on découvrira une résistance de 1 ohm, parfaite pour exploiter des saveurs simples avec une répartition PG/VG de 50/50, voire un peu plus de VG. Il est également équipé d’un airflow réglable qui offre une densité variée mais pas aussi perceptible qu’on l’espère. A ses côtés, il y a bien évidemment la trappe de remplissage par le haut, systématisé en vis rétractable permettant de verser du liquide facilement quel que soit la taille de l’embout de votre flacon e-liquide. Ceci étant, ce petit capuchon se perd très facilement étant donné qu’il n’est pas lié par un cordon, aussi, faites très attention à ne pas l’égarer au moment du remplissage.

Pod Orion Q - Lost Vape

Enfin, pour détacher la cartouche, une glissière située sur la façade avant est prévue par Lost Vape Q, un système similaire à celui de l’Orion DNA. La cartouche se fixe à partir d’un système de rail installé sur le flanc intérieur du kit qui guide la connexion entre les deux, en dessous, deux pôles électriques lient la résistance et le chipset.

Performances

Conçu comme un pod pour débutant, l’Orion Q remplit toutes les conditions qui s’attachent à cette caractéristique. La résistance de 1 ohm est très appréciable pour découvrir les saveurs légères et douces. Pas la peine d’espérer de grands hits avec ce kit, mais au final, les primo-vapoteurs ne sont pas censés expérimenter ce genre de sensations dès le début.

Concernant le MTL, l’Orion Q ne propose pas vraiment une technique d’inhalation indirecte ou directe. Le point noir qu’on a pu constater se révèle sur la gestion de la vapeur dans la chambre de combustion. Avec la résistance de 1 ohm et la puissance de 17 W, la vapeur a tendance à s’étendre dans la cartouche avant de sortir, ce qui ne permet pas au vapoteur de recueillir une vape dense. Le réglage de l’Airflow doit ainsi se resserrer au maximum pour laisser flotter un semblant de hit, mais ça, ce sont les professionnels qui le constateront, donc c’est un défaut complètement pardonnable pour un pod de cette catégorie.

En parlant de densité, l’Orion Q n’est pas aussi détestable sur le plan esthétique. Effectivement, la structure de la vape qui sort de l’embout est assez convaincante. Il s’agit d’une belle introduction aux futurs amoureux des cloud chasing. Parallèlement, la réactivité du chipset et de la résistance face au switch est remarquable. Aucune latence n’est enregistrée. Une fois la bête démarrée, le moindre actionnement du « fire » fait réagir le système, ce qui est agréable au fil du temps.

Pod Orion Q - Lost Vape

Utilisation

Lorsqu’on a évoqué la ressemblance de l’Orion Q avec le celui impliquant le DNA, nous avons mentionné la reprise des atouts esthétiques et ergonomiques. Avec sa petite taille de 93 mm de longueur et ses 37 mm de largeur, le pod arbore un matériel transportable et très agréable à manipuler. En sus sa forme plate et rectangulaire facilite grandement son rangement dans des petites poches ou des petites trousses, d’autant plus qu’il ne prévoit aucune excroissance qui risquerait de se frotter à des rebords. Fabriqué avec de l’acier inoxydable, la coque est également robuste et ne craint pas les petits contacts, ceci étant, nous ne garantissons pas sa résistance à des chutes.

Par ailleurs, au niveau de la manipulation quotidienne, on retrouve le vrai plaisir d’un kit starter. L’appareil démarre au quart de tour avec les cinq clics traditionnels, et répond directement aux sollicitations du switch (on a vu rarement aussi rapide). Coté remplissage, le système de capuche à vis sur le haut, similaire aux clearomiseurs, est très appréciable étant donné qu’il ne requiert qu’une dizaine de secondes pour exécuter la manoeuvre, en plus le vapoteur n’aura pas l’obligeance de fermer l’airflow. Cependant, Lost Vape Quest préconise un délai d’imprégnation de 5 minutes pour avant d’utiliser l’appareil après le remplissage, pour éviter les dry hits apparemment.

Pod Orion Q - Lost Vape

Pour résumer cette facilité d’utilisation, nous nous référons donc à un petit pod, facile à charger (usb 2A), facile à remplir (Remplissage par le haut), très réactif, et très portatif. D’autres parts, au niveau de la consommation, on reste sur une très bonne note étant donné que la résistance n’est pas très permissive, permettant à l’accu de tenir une journée entière sans problème, il en va de même pour la consommation de liquide.

 

10Score Expert
Le pod Orion Q est un véritable kit starter qui introduit une vape simplifiée, sans grandes ambitions (en matière de puissance et de hit), parfaites pour les primo-vapoteurs. En oubliant ses relations avec l’Orion DNA, il s’agit d’un très beau matériel, simple et efficace avec une ergonomie à tout épreuve grâce à sa coque robuste en acier inoxydable, et son système de remplissage par le haut, qu’il ne partage pas avec la plupart des autres pods.

Coté rendu, l’Orion Q est également intéressant au regard de ses performances en tant que pod. Le traitement de l’e-liquide est assez impressionnant. Les arômes légers sont très bien fidélisés tandis que le réglage de l’airflow contribue à une petite variation des sensations, juste assez pour ne pas dégouter le primo-vapoteur.

En résumé, il s’agit d’un très bon kit, qui est forcément mal perçu pour les habitués de l’Orion DNA mais remplit bien les conditions pour les vapoteurs non-initiés. Ses quelques défauts, au niveau de la finition en plastique et aussi sa faible puissance (17W) sont pardonnables vu son prix avoisinant les 40 dollars.
Rapport qualité / prix
10
Qualité de vape
10
Qualité de fabrication
10
Ergonomie
10
POUR
  • La qualité de vape, modérée mais intense
  • Le hit et les saveurs bien présentes
  • La qualité de fabrication, impeccable
  • L’ergonomie et la simplicité d’usage
  • La fiabilité : solide, pas de fuite
  • Le remplissage facile
CONTRE
  • La difficulté pour obtenir une vape MTL serrée

Informations complémentaires

Spécification: Pod Orion Q – Lost Vape

Fabricant

Lost Vape

Série

Orient Q

Type de matériel

Kit débutant

Dimensions

93 mm x 37 mm x 13, 5 mm

Poids

87g

Batterie

950 mAh

Puissance

17 W max

Capacité du réservoir

2 ml

Résistance

intégrée, 1 ohm

Remplissage

Par le haut

Charge

Micro usb

Avis (0)

User Reviews

0.0 hors de 5
0
0
0
0
0
Write a review

Il n'y a pas encore d'avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Pod Orion Q – Lost Vape”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Créer un nouveau compte
Réinitialiser le mot de passe
Comparer articles
  • Total (0)
Comparer