Arôme Concentré VDLV DIY

Ajouter à mes favorisAjouter aux favorisProduit retiré de la liste des souhaits 0
Ajouter au comparateur
- 25% Arôme Concentré VDLV DIY
Ajouter votre avis
Ce produit est classé #3 dans la catégorie DIY
Définir Alerte prix le plus bas
×
M'alerter quand le prix baisse
Créer une alerte pour le produit: Arôme concentré Café expresso - Authentic Cirkus - 10ml - par Vincent Dans Les Vapes - 3,67€
9.5

4,89 3,67

Meilleur prix chez : aromemarket.comaromemarket.com
Acheter au meilleur prix
  • Tous les prix mentionnés ci-dessus sont en Euro.
  • This product is available at Aromemarket, Vincentdanslesvapes, Vapodistri, Amazon, Taklope, Eliquidandco, eBay.
  • Chez aromemarket.com vous pouvez acheter Arôme concentré Café expresso - Authentic Cirkus - 10ml - par Vincent Dans Les Vapes pour seulement 3,67€, soit 25% de moins que le prix chez Taklope (4,90€).
  • Le prix le plus bas de Arôme Réglisse - VDLV a été obtenu le 21 janvier 2020 20 h 03 min.
Dernière mise à jour le 21 janvier 2020 20 h 03 min
Arôme Concentré VDLV DIY
Arôme Concentré VDLV DIY

4,89 3,67

Historique prix

-

Description

Arôme Concentré VDLV DIY

Vincent dans les vapes ou VDLV est une société de fabrication et de distribution d’e-liquides français très connu dans le monde de la vape. Reconnue pour ses gammes professionnelles et très bien conçues comme « les grands » ou « les onze à la carte », c’est une marque qui s’impose parmi les plus grands fabricants en Europe.

Depuis son apogée, entre 2013 et 2014, VDLV a créé une nouvelle référence en matière de goût et de sensation. Les vapoteurs expérimentés reconnaissent un arôme du laboratoire de Pessac sans ouvrir les yeux. Effectivement, la personnalité de ses produits atteint une telle spécificité qu’il est difficile de le confondre avec d’autres, même s’il s’agit d’une même catégorie.

Le monde de la vape a ainsi hérité de tout le savoir-faire de la marque et profite de sa grande expérience ainsi que de sa capacité à produire les arômes de qualité supérieure. Ses recettes variées et personnalisées offrent aux clients le privilège de goûter les profondes sensations avec un rendu très satisfaisant que ce soit en matière de hit ou en matière de saveur. Les résultats sont tout simplement exceptionnels et rares sont les plaignants.

Toute la masse vapoteuse entre dans le plan marketing de VDLV. Nouveaux, amateurs ou experts sont servis selon leur besoins. Les novices sont guidés par des arômes plus douces et plus fines pour commencer tandis que les plus expérimentés peuvent choisir entre les gammes simples ou plus complexes.

L’historique et l’objet de la création même de l’entreprise se base sur cette satisfaction pleine de son consommateur. Au tout début, lorsque l’initiateur de la marque, connu sous le nom de Vincent Cuisset, s’est intéressé au monde de la vape, il a constaté que l’environnement de fabrication, la qualité et le rendu n’atteignaient pas le niveau légitime demandé par la clientèle. Toujours trop chimiques, trop corsés ou pas assez personnalisés, les produits du vapotage ne pouvaient pas rendre la valeur qu’on attendait d’eux.

C’est pour cela qu’il a décidé de mettre tout son savoir-faire dans la conception d’e-liquides de qualité, sécurisés et avec un rendu satisfaisant. En 2012, la marque Vincent Dans Les vapes émerge de son laboratoire et offre les e-liquides les plus pensés qui soient. En prenant en compte toute la faiblesse du marché, elle propose une bonne quarantaine de produits spécifiques qui garantissent des effets instantanés avec une garantie de sécurité maximale.

C’est à partir de ce moment que les e-liquides VDLV deviennent une référence de la vape. Les gros points du distributeur se basent alors sur la responsabilité de fabrication, qui n’est pas encore installé comme critère essentiel chez les anciens vapoteurs à cette époque. Laboratoires automatisés, technologie informatisées et conformité aux normes nationales et internationales sont ses priorités. Après les premières esquisses, le monde de la vape est conquis. Les vapoteurs sont ravis de pouvoir se procurer de telles prouesses, qui promettent leur sécurité en offrant une large gamme qui peut accaparer des semaines entières de vapotage.

La créativité au service de la vape

C’est une entreprise qui dispose de son propre labo. Situé à Pessac, son site regroupe toutes les conditions nécessaires à la production d’e-liquides et d’arômes de haute qualité. Enfermée dans un espace de 2000 mètres carrés, on peut dire que c’est une véritable institution, et de plus c’est une société qui agit uniquement au sens de la fabrication de produits de cigarettes électroniques. Les machines, le personnel, le marketing, et la logistique sont strictement réservés et conçus pour la synthétisation des recettes.

Aussi, des machines spécifiques high Tech sont installées pour suivre la chaine de production, des professionnels et scientifiques sont employés pour garantir la qualité et le rendu. On compte actuellement une bonne cinquantaine de personnes dans le staff de l’entreprise, regroupant des experts marketing, des responsables qualités, des assembleurs, des scientifiques biochimistes et ainsi que des experts aromaticiens ou des professionnels en synthétisation agro-alimentaires.

L’organisation est chapeautée par des certifications nationales et internationales. Pas question d’agir sans garantie et sans cadre légal pour vendre, VDLV est exigeant et s’arme de toutes les qualifications utiles à la bonne présentation de ses produits. La chaîne de fabrication partant de l’extraction des ingrédients, passant par les salles de tests, jusqu’aux dépôts sont certifiés par des normes respectifs comme l’ISO, l’AFNOR. Il en est de même pour les conditions d’exploitations imposées par la législation française ou européenne comme les TPD. En tant qu’initiateur de mouvements en faveur d’une vape de qualité et épanouie, c’est une entreprise qui agit pour l’intérêt des vapoteurs. On peut rencontrer VDLV dans les associations pour la vape comme la FIVAPE ou encore dans les salons et rencontres internationaux du vapotage.

Enfin, la marque tricolore s’investit totalement dans une politique de distribution très élaborée. Afin de satisfaire le plus grand nombre de vapoteurs, VDLV met en place un système de dispatching de haute envergure qui consiste à proposer, à acheminer, et à livrer les produits depuis les salles de dépôts jusqu’aux portes des clients. Plus de 8000 boutiques dans toute la France, un système de réservation et de livraison à grande échelle sur la scène internationale, et un site de vente direct pour les plus pressés… Voilà l’envergure de VDLV en matière de répartition, chaque vapoteur peut retrouver les e-liquides facilement où qu’ils soient et d’une manière très efficace.

Qu’on soit en vacances, au travail, dans la rue ou à la maison, ses produits sont toujours accessibles. Les services de ventes dans les boutiques physiques sont très efficaces et offrent tout un panel derenseignement sur les produits (gammes, utilisations, dosages, commandes, prix …) et permet aux plus novices de se situer face à la grande diversité qui s’étale devant eux. Le site offre également le même service et permet au navigateur de rechercher et de s’informer sur les produits avant de passer une commande.

Les services de VDLV

Dans le contexte d’une production efficiente, VDLV étale tout son professionnalisme dans une politique structurée depuis les extractions d’ingrédients jusqu’à la livraison. Toute une équipe de professionnel est agi dans des secteurs et services bien définis afin d’effectuer des tâches précises.

Tout d’abord, il y a le département commercial et export. C’est un service qui s’occupe de la vente et de la répartition des produits dans toute l’Hexagone ainsi que vers les contrées internationales. Pour la vente, une structure marketing de haut niveau est appliquée avec des services de renseignements.

Chaque e-liquide, chaque base et chaque arôme est accompagné par le service. Tout ce que le client veut savoir (que ce soit la contenance, le packaging, le prix…) peut être vu ou renseigné par voie électronique ou physique. Les boutiques s’occupent des consommateurs directs tandis que le site s’occupe de l’interaction virtuelle. Pour l’exportation, un service de livraison à petite ou grande échelle s’occupe des commandes. Il faut reconnaître la bonne prestation que VDLV offre aux clients grâce à la réactivité de son département export. Ne prenant pas plus de 24h, les commanditaires de la France peuvent recevoir rapidement leurs produits, tandis que des convois spéciaux s’occupent de l’expatriation internationale avec un délai minimum. Cette attitude élargie permet au constructeur de satisfaire le plus grand nombre de vapoteur tout en agrandissant son cercle de vente.

Clients de la vape, consommateurs spéciaux

Le vapotage figure parmi les tendances nouvelles de la génération moderne. Il ne s’agit pas de vendre un paquet de cigarette ou une confiserie, mais plutôt d’un produit à consonance artistique, spirituel, gustatif, sensationnel et bien plus. De ce fait, la création du lien entre le vendeur et le client est très spéciale. Les sensations et les goûts sont des thèmes très vastes qui ne doivent être renseignés que par des spécialistes.

C’est ainsi que VDLV offre une prestation de service complète pour chaque boutique et également sur le site de vente. Des avis sont offerts gratuitement, et la réception est variable selon que le client soit un expert ou un simple amateur. Ainsi, pour le nouveau vapoteur qui ne sait pas par quel pied danser dans cet univers, le service de vente lui offre des conseils de A à Z pour que celui-ci puisse profiter pleinement de son départ.

D’autre part, les prestations connexes comme les services après-vente, les services de renseignement ainsi que les offres de promotions sont inclus dans sa politique. Des rabais comme des réductions sont offerts selon le calendrier, les évènements, ou la qualité du client. Des contrats de partenariats sont également proposés aux consommateurs désireux de se bâtir un commerce de revente, la société n’étant pas du tout fermée aux propositions, des invitations et des fiches de renseignements sont disponibles sur le site (par voie électronique) sinon les demandes peuvent également s’adresser directement chez le constructeur

La stratégie marketing est bien instrumentalisée chez VDLV. Au lieu d’attendre sagement comme tous les vendeurs du marché, la marque met en place une double stratégie de vente. Une première qui consiste à pousser les produits vers les clients en proposant un service de renseignement et de livraison très complet, et une seconde qui aspire et entraîne le vapoteur à s’attacher ses services. Cette dernière est le plus efficace, grâce aux promesses faites par le fabricant sur la qualité et la technicité du produit, les consommateurs sont automatiquement attirés (c’est quelque chose qu’onpropose rarement). Cette qualité est représentée par une fabrication high Tech, garantie par des institutions spécialisés et fourni avec des fiches de traçabilité.

Après le e-liquide, les arômes concentrés

Les vapoteurs connaissent les qualités de Vincent Dans Les Vapes grâce à ses e-liquides variés et sensationnels. Au fur et à mesure de l’évolution de la vape, la marque a su muer et se définir comme référence surtout en termes de sécurité. Les e-liquides en eux-mêmes offrent d’autre part des sessions de vape généreuses, gouteuses et satisfaisantes.

Le plus simpliste des vapoteurs jusqu’au plus exigeant peut se confier à ces e-liquides pour combler ses besoins. Fruitées, gourmandes, tabac, fraîcheurs sont des spécialités de VDLV qu’on reproche rarement, d’ailleurs le chiffre d’affaire de l’entreprise n’a fait qu’augmenter depuis quelques années.

Avec l’arrivée de la règlementation sur les TPD, les constructeurs européens ont été contraints à renouveler les stratégies de ventes car la production est désormais contrôlée selon des critères bien définis. D’abord, les bases sont limitées à 10ml et le ratio de nicotine correspondant a été limité. Fini les e-liquides délirants à forte doses, les gros flacons qui tiennent des semaines et les flacons libres.

Le nouvel ordre prescrit une chaine de fabrication contrôlée à la source, les flacons doivent êtres matérialisés en PET avec un volume maximal de 10ml (si nicotiné), la sécurité enfant des bouchons doit être installée, les étiquettes sont assujetties aux obligations de renseignements et d’avertissements (comme le degré de nocivité, les notices d’utilisations, les dosages et la date de péremption).

Dans ce cadre de restriction, une alternative a été ressortie avec les boosters de nicotine et les arômes concentrés. Ces arômes sont devenus des substituts salvatrices du vapoteurs au fil du temps car, habitué à recevoir des produits prêt à vapoter, la possibilité de s’offrir un e-liquide satisfaisant se de plus en plus rare. D’un côté, la limitation de la nicotine lèse le vapoteur dans son besoin et le force à se plier à une dégression agressive du dosage. Sachant qu’un ex-fumeur traduit à la vape peut consommer jusqu’à 20 mg/ml, la situation actuelle ne fait que l’entraîner à abandonner tout espoir de reconversion, ce qui est un mauvais point pour la vape considérée comme substitut principal à la cigarette.

D’un autre côté, c’est la capacité même de s’offrir une saveur spéciale qui est altérée. Avec l’installation des nouvelles règles, les constructeurs sont forcés de négocier avec le prix de l’exploitation en augmentant légèrement les prix. La confection des étiquettes, la préparation des e-liquides, et l’accessoirisassions des flacons coûtent un peu plus chers et leurs homologations nepermettent pas les compromis. C’est en ce sens que l’achat des e-liquides devient plus ardus pour le vapoteur. Ce qui n’est pas une fatalité mais une ouverture à une autre façon de voir la vape : le DIY à travers les concentrés.

Le DIY ou Do It Yourself (fais le toi-même) est une technique de confection artisanale ou fait maison qui existe dans le monde de la vape depuis longtemps. Cependant, son application n’a été entreprise que par des consommateurs plus expérimentés. Effectivement, avant les arômes concentrés, il nécessitait une connaissance plus élaborée de par son caractère technique. Faire un DIY d’e-liquide revient à doser les ingrédients uns à uns, à connaître les combinaisons gagnantes et calculer les temps de maturations, tout cela avec l’expérience.

C’est dans cette optique que VDLV a conçu la ligne d’arôme concentré qui regroupe les saveurs phares de ses e-liquides. Le DIYeur n’aura pas besoin de rechercher les combinaisons ni de confronter des saveurs uniques pour recevoir un e-liquide fidèle aux e-liquides prêts à porter. Il suffit d’appliquer le concentré à une base ordinaire (Propylène glycol et glycérine végétale) et de respecter les consignes de la notice (sur le ratio, les additifs, le temps de steep). Ces arômes concentrés sont les recettes les plus utilisés par les consommateurs de e-liquides VDLV, reconditionnés pour un DIY personnalisable, depuis les classiques aux « grands », les saveurs sont reconstituées mais avec un plus : un rapport qualité/prix plus abordable et une personnalisation illimitée.

Les arômes concentrés de Vincent dans les Vapes

Les concentrés Vincent

Arôme concentré Classique Hudson : Classique blond avec des touches de caramel.

Arôme réglisse au naturel : Cachous d’autan avec un gros potentiel de hit suivant le dosage de l’utilisateur.

L’ananas au naturel : Une force de la nature convertie en aérosol. Dans le monde des e-liquides c’est une véritable institution qui a fait les belles années de VDLV. Aujourd’hui disponible en concentré, il n’attend plus que son compositeur pour s’exprimer de nouveau.

Le melon au naturel : Melon de Cavaillon qui s’est fait une belle réputation en e-liquide grâce à sa structure juteuse et fraîche.

Arôme naturel pêche : La pêche tient une place très importante dans les saveurs fruitées, et les e-liquides de VDLV ont sus l’exploiter pour créer une vape douce, tendre et généreuse

Thé menthe : Thé vert et menthe orientale qui sont prédéfinis pour une vape fraîche et généreuse.

Classique Hampton : Classique blond, avec une touche de chocolat pour un rendu sec et puissant. A diluer dans une base bien répartie pour un goût savoureux.

Classique 1975 : Un goût qui date de bien longtemps mais qui reste dans les annales. Un classique qu’on ne voit pas tous les jours

Convoitise : Des fruits rouges et de la grenade comme dans la série des e-liquides de VDLV. La bonne nouvelle c’est qu’elle peut être composée différemment en gardant les saveurs de bases. D’autant plus que certains aiment les fruits plus juteux ou plus croquants. A vous la parole !

Menthe fraîche : Menthe rafraîchissante pour faire un all Day.

Menthe glaciale : C’est la même formule mais avec une touche plus corsée et encore plus fraîche

Poire concentrée : Plus concentrée et plus onctueuse que la version e-liquide, cette poire peut devenir une véritable drogue pour DIYeurs.

Pistache concentré : Il est encore plus sensationnel en concentré avec une possibilité de rajouter des additifs ou un supplément de nicotine. Votre pause-café sera meilleure avec lui.

Les concentrés Cirkus

Mangue –framboise

Cassis frais – Cirkus : Cassis et bonbon

Absinthe pomme – Cirkus : Mélange qui sonne bizarrement mais avec un résultat éclatant

Fruity pamp – Cirkus : Toute la saveur des agrumes avec du pamplemousse juteux, des oranges, du citron…

Pastèque pamp – Cirkus : menthe, papaye, pastèque, juteux et généreux

Pina fraise – Cirkus : Cocktail avec de la fraise crémeuse et onctueuse

Café expresso – Cirkus : Comme l’e-liquide, il rappelle le bon goût d’un café arabica

Lemon Ice – Cirkus : Citron avec une touche de fraîcheur

Menthe Polaire – Cirkus : Menthe dans un état polaire, très frais

Classic blend – Cirkus

Classic FR – Cirkus

Classic RY4 – Cirkus

Classic US – Cirkus

Kiwi fraise – Cirkus : Kiwi un peu acide enveloppé dans une fraise douce et généreuse

Sun time – Cirkus : agrumes et fraise

Lemon Pie – Cirkus : Une bonne tarte avec des gouts de citron frais.

Custard Fraise – Cirkus : Biscuit, crème custard, fraise, Un gouter gourmand qui rend accro

Creamy peach – Cirkus : Pêche, nectarine et yaourt

Consignes d’utilisation

Vincent dans les Vapes préconise une utilisation adéquate des arômes concentrés. Bien que le DIY soit optimisé pour la personnalisation, retenir les informations essentielles à la composition peut améliorer votre rendu. D’autres parts, un manque de connaissance sur les caractéristiques des éléments peut être nocif à la santé, pour les moins expérimentés, il vaudrait alors mieux suivre ces consignes à la lettre et apprendre petit à petit les modifications possibles.

Pour ce faire, un guide d’utilisation accompagne le packaging du produit. Il s’agit d’une petite notice qui fait référence à l’utilisation règlementaire et basique en mode DIY. On peut ainsi retrouver toutes les caractéristiques techniques et chimiques des ingrédients avec leur garantie :

Qualité des arômes :

-Naturel et conforme CE 1334/2008

-Sans compositions chimiques néfastes comme le Diacétyle, le parabène, l’ambrox, la gomme, les huiles minérales et végétales, les produits OGM, les produits ionisés, les compléments alimentaires, les médicaments et principes actifs, conservateur, acroléine, furfural.

La technique de purification : étude chromatographique de certains éléments : acétyle propionyl, acétoine, 2-3 hexane dione, allergènes alimentaires, limonène, coumarine, pulégone, linalool, benzyl benzoate, benzyl cinnamate, alpha et beta thujones, cinnamaldehyde, farnesol, citral, 4-menthoxybenzyl alcohol, 2-benzyliden heptanal.

L’application des additifs et des boosters, parallèlement à l’arôme, est conditionnée par des critères basiques. D’abord, le produit est privilégié pour un DIY soit pour créer une vape à partir de plusieurs éléments. De ce fait il n’est pas fait pour être vapoté seul, la dilution dans une base est un minimum qui doit être respecté. Pour le reste, les additifs doivent être conforme à la nature de l’arôme et dosé en conséquence. L’utilisation abusive de la nicotine peut par exemple nuire à la santé et à la réussite du DIY. Si on ne connaît pas la source ni la composition chimique de l’additif, il vaudrait mieux ne pas en ajouter, c’est d’ailleurs pour ça que VDLV ne propose pas d’additifs dans ses rayons pour des raisons d’instabilité. Si ces produits ne sont pas synthétisés par des professionnels, ils risquent de causer des effets secondaires et des imperfections au niveau du rendu. Enfin, une étape très importante est guidée pour un résultat vraiment réussi. VDLV conseille aux DIYeurs de faire une répartition de base de 50/50 PG/VG pour rendre les saveurs bien palpables. Le temps de steep est également proposé bien que chacun peut définir à sa façon le résultat du e-liquide. En général, les arômes doivent être steepés plus de deux jours pour pouvoir s’exprimer comme il faut.

Avis (0)

Avis des utilisateurs

0.0 sur 5
0
0
0
0
0
Écrire un avis

Il n'y a pas encore d'avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Arôme Concentré VDLV DIY”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Créer un nouveau compte
Réinitialiser le mot de passe
Comparer articles
  • Total (0)
Comparer