Clearomiseur TFV16 – Smok

Ajouter à mes favorisAjouter aux favorisProduit retiré de la liste des souhaits 0
Ajouter au comparateur
(57 avis client)
Le produit est classé #36 dans la catégorie Cigarette Electronique
Définir une alerte de baisse de prix
×
Prévenez-moi, lorsque le prix baisse
Définir une alerte pour le produit: CLEAROMISEUR TFV16 9 ML - SMOK - 24,60€
9.3

24,60

Meilleure offre chez : vapoteur.comvapoteur.com
Acheter au meilleur prix
Rapport qualité / prix9.7
Qualité de vape10
Qualité de fabrication9.2
Consommation e-liquide8.8
Ergonomie8.9
  • Tous les prix mentionnés ci-dessus sont en Euro.
  • Ce produit est disponible chez Vapoteur, Legoutdelavap, Evaps, Aromes-et-liquides, Aromea-liquide, Azurvap.
  • Chez vapoteur.com vous pouvez acheter CLEAROMISEUR TFV16 9 ML - SMOK pour seulement 24,60€, soit 31% de moins que le prix chez Azurvap (35,90€).
  • Le prix le plus bas de Clearomiseur TFV16 Smok a été obtenu le 12 mai 2021 3 h 17 min.
Dernière mise à jour le 12 mai 2021 3 h 17 min

Historique des prix

-

Description

 Clearomiseur TFV16 - Smok

A travers sa série Tfv, Smok ne finit plus d’épater la planète vape grâce à ses clearomiseurs extravagants ! Après le TFV 4, 8, et 12, l’enseigne semble s’être attachée à ce modèle phare d’atomiseurs mêlant grosse puissance et grosse contenance pour attirer les amateurs de clouds. Aujourd’hui, il nous présente donc son tout nouveau SmokTfv 16… une suite logique (qui devrait atteindre le numéro vingt sans problème) de la gamme destinée à un public adepte des configurations à outrance.

Pour les connaisseurs, ce nouveau char constituera donc une mise à jour de l’ancienne version au niveau des caractéristiques techniques de la résistance, de la cheminée et du réservoir. Ceci étant, sa réalisation ne dévie pas du concept habituel des anciennes versions.

En gros, la bête à succès de Smok est un clearomiseur de grande taille culminant à 64,5 mm, capable d’avaler jusqu’à 9ml de e-liquide et de chauffer n’importe quel type de jus grâce à ses nouvelles résistances en sub-ohm en Single ou Dual Mesh. Dans cette perspective, il a été conçu pour cibler une clientèle spécifique à savoir les gros vapoteurs avides de nuages denses, de hits éclatants, mais aussi de rendus fidèles et savoureux… le tout sans recharger l’appareil toutes les heures !

En somme, ce Tfv 16 est une réplique plus volumineuse du Tfv 14 avec des caractéristiques aux goûts du jour. Sachant que les vapoteurs modernes se tournent plus vers les performances et l’endurance des vapoteuses, Smok n’aura pas eu à innover pour faire la différence… aussi, sa mission s’est résumée à voir grand. Reste à juger si ce pari n’est pas trop osé pour les consommateurs.  Voici donc le test !

Smok TFV16, une folie des grandeurs ?

Smok TFV16, une folie des grandeurs ?

En 2016, Smok s’est réellement concentré sur la restructuration de ses clearomiseurs en vue de mettre la main sur le marché des gros atomiseurs puissants et endurants. À travers le Tfv 8, la marque comptait maitriser la concurrence (et notamment Eleaf et Joyetech) avec trois chars, à savoir le Tfv8 Baby de 3 ml pour les petits vapoteurs, le Big Baby de 5 ml pour les gros consommateurs et enfin le Tfv 8 simple de 6ml pour une classe de vapoteur spécifique.

Quelques années plus tard, le Tfv 12 a perpétué cette caractéristique tout en gardant les atouts techniques de l’ancienne version (résistance sub-ohm en mesh, airflow énorme, top cap 360°, etc…). En l’occurrence, cette capacité de liquide est ainsi devenue un standard pour le constructeur mais également pour les autres, mettant de l’ombre à l’innovation de Smok. Pour ne citer que quelques exemples, nous relèverons aujourd’hui le Zénith d’Innokin, le Cerebrus de Geekvape, le Pesso d’Eleaf ou encore le Skrr S de chez Vaporesso.

Vous l’aurez compris, un clearomiseur capable d’avaler plus de 6 ml n’a plus rien de spécial aux yeux du vapoteur moderne. Pourtant, si  le confort, traduit par la taille, le poids, la forme et surtout l’ergonomie du matériel met en avant une marque ou un produit… Smok ne s’est pas fait à l’idée d’abandonner la course au niveau du pyrex !

Eh oui, après les fulgurants Tfv 8 et 16, la nouvelle mouture de l’enseigne baptisée Tfv 16 remet le couvercle avec un clearomiseur de 9 ml ! En gros il sera donc capable d’avaler la quasi-totalité d’une fiole TPD, ce qui devrait régler la question de la recharge de liquide intempestive pour les gros vapoteurs. Par contre, son gros appétit impactera négativement sur son ergonomie.

Sachez que les trois grands axes de qualification d’un clearomiseurs se résument à la capacité de liquide, la performance de la résistance (qui définit la fidélité et la sensation du rendu) et de la facilité d’utilisation de l’élément au quotidien. Avec un tout nouveau système de cheminée et d’airflow (élargi et rehaussé), un top cap rotatif et un contenant de 9ml, le Tfv 16 remplit largement le contrat pour devenir un incontournable du genre… cependant, sa taille de 64,5 mm et ses 28 mm de diamètre minent considérablement sur sa praticité.

Au final, le Tfv 16 s’est lancé un pari fou avec sa folie des grandeurs au niveau de la contenance, mais celui-ci est loin d’être perdu pour de nombreuses raisons. D’une part, la série Tfv est déjà connue du grand public pour sa construction robuste et bien étagée. Ainsi, les amateurs de la version 12 (qui était aussi grande) n’auront aucun mal à apprivoiser cette bête sans fuites, ni contre-performances. D’autre part, il hérite de nouvelles bobines en mesh simple, dual et triple en sub-ohm… d’autres arguments de choc que peu de constructeurs disposent !

Vendu entre 25 et 30 euros sur le marché (au moment de la rédaction de ce test), le Tfv 16 s’annonce finalement comme un outsider du marché des clearomiseurs ultra-performants avec quelques défauts d’emblée, mais surtout beaucoup de potentiels. Si vous voulez connaître plus de détails sur le produit avant de l’adopter, nous vous conseillons ainsi de lire la suite de ce test !

Design et construction

Design et construction TFV16 Smok

Devenu plus grand et massif que ses prédécesseurs, le nouveau Tfv 16 profite de ce revirement pour changer d’esthétique et notamment au niveau de la base et de l’airflow. En outre, il garde les qualités de constructions qu’on avait connues chez les versions précédentes traduites par des engrenages fluides pour l’airflow et le top cap. Pour le reste, le Tfv 16 est facile à remplir et ne fuit pas.

Forme générale

Le design du Tfv a sensiblement changé depuis l’installation des verres à bulles sur les modèles 12. En l’occurrence, l’esthétique générale du produit revêt une forme plus musclée, tout en restant sobre et raffiné.

En ce qui concerne le Tfv 16, nous retrouvons donc une géométrie assez particulière traduite par une longue base scindée en deux suivie d’un pyrex à bulles très évasé (pour contenir les 9 ml en gagnant quelques mm sur la longueur) chapeauté par un top cap de même forme que la base et enfin drip tip propriétaire 510 en résine.

Dès le premier contact, le Tfv 16 dégage un sentiment de robustesse à travers sa construction en acier inoxydable. Par ailleurs, il est massif et lourd à travers ses 64,5 mm de hauteur et ses 94 grammes. En pratique, il n’entrera pas facilement dans les petites poches. Ceci étant, il renfloue cette lacune d’ergonomie par unegrande capacité de liquide énorme qui épargnera le vapoteur des remplissages intempestifs et chronophages.

Au niveau de la finition générale et des ornements, le Tfv 16 reste sobre et lisse. En dehors des stries physiques imprimées sur la base et le top cap (pour éviter les glissements avec des mains moites sans doute), le clearomiseur ne présente qu’un logo « Smok » sur le top cap.

Les pièces

En tout, le Tfv 16 recèle 5 pièces démontables et remplaçables. De bas en haut, nous retrouvons :

  • Une base en Inox accompagné d’une connectique 510 et d’un airflow réglable. Contrairement au design du Tfv12, celui-ci est largement plus épais sur le Tfv 16 et permet de manipuler la bague avec aisance… même quand on a de gros doigts.
  • Un pyrex à bulles de 9 ml fixé à travers des joints toriques de haute qualité. Transparent, le verre permet de déterminer le niveau de liquide mais aussi la cheminée centrale abritant la résistance.
  • Un top-cap rotatif à 360°. A l’instar des modèles antérieurs, ce système permet de révéler le trou de remplissage en entier à travers un mouvement de rotation extérieur de la partie supérieure du top cap. Une petite encoche facilite le repérage.
  • Un drip-tip propriétaire de forme droite destinée à l’inhalation directe et indirecte suivant l’ouverture de l’airflow et la puissance de chauffe. Il peut être remplacé par un autre modèle de type 510.

Engrenages et anatomie

Suivant les explications de Vaporesso, seuls la cheminée et le flux d’air ont connu des changements au niveau de la construction. Ainsi, la bague d’airflow devient autonome et cache une fenêtre plus large que les Tfv12 et 8. En outre, il est plus simple à manipuler grâce à un engrenage lisse et précis.

Pour le reste, la connectique, le verre, le système de remplissage disposent des mêmes qualités de construction que les anciennes versions avec une réduction maximale de risque de fuites via de nouveaux joints toriques de haute qualité.

Notons que les pièces se rassemblent à travers un système de vis et peuvent êtres désassemblés en temps voulu pour des éventuels remplacements ou entretien sans aucun problème.

Caractéristiques techniques

Caractéristiques techniques TFV16 Smok

Connectique

Solidaire avec la base et l’airflow, la connectique du Tfv 16 est fabriquée en acier inoxydable avec un filetage 510. Elle est chapeautée par plateau de 28 mm, ce qui veut dire qu’il sera compatible avec la grande majorité des box actuelles (starters ou mods performants).

Base et airflow

La base du Tfv 16 est épaisse dans le sens où il abrite à la fois le flux d’air et une partie supérieure inamovible destinée à recevoir le pyrex à bulles. En ce qui concerne l’airflow, nous retiendrons l’élargissement sensible des fenêtres visant à optimiser les rendus denses et les clouds.

En pratique, la bague est accessible et ne requiert aucune précision de la part de l’utilisateur. Etant donné que le verre est placé à plus d’un centimètre du plateau de connexion de la box, le passage à un MTL ou un DL s’effectuera plus facilement. En outre, le mécanisme est assez fluide par rapport aux autres modèles d’airflow bien connu  (Melo, Skrr S, ect.). Ceci étant, il est très précis et impactera sur le rendu au degré (de rotation) près.

Réservoir

En dehors de sa taille, le réservoir du Tfv16 ne diffère pas du Tfv 12. Aplati, mais évasé sur la tranche, il permet de contenir jusqu’à 9 ml de e-liquide… bref un record pour un clearomiseur moderne.

Au niveau de l’ergonomie, le verre semble robuste, mais en pratique, il s’expose facilement aux chocs en raison de son épaisseur culminant à 32 mm de diamètre. Pour prévenir ce genre d’accident, Vaporesso a donc préparé un habillage en caoutchouc pour le pyrex. Ce dernier enrobe toute la surface du verre et réduit les risques de cassures en cas de frottement… bien évidemment, cela n’empêchera son explosion en cas de chute.

Enfin, le Pyrex est fixé à la base et au top cap par deux joints toriques de très bonne qualité. Durant notre test, aucune fuite ne s’est présentée malgré des secouements volontaires.

Top cap

La série des Tfv utilise le traditionnel système de top cap rotatif pour offrir une meilleure ergonomie au moment du remplissage. Ce système a été reconduit naturellement sur le Tfv 16 sachant que le remplissage des 9 ml nécessite beaucoup plus de temps que d’habitudes.

En profondeur, le top cap 360° est doté d’un couvercle rotatif fixé à la partie centrale par un axe. En appuyant sur un bouton, un système de ressort enclenche la rotation (vers la droite) pour laisser libre la plateforme de remplissage.

Pour sa part, le trou de remplissage du Tfv 16 est assez conséquent. Sa forme en haricot facilite l’introduction de gros embout comme les flacons Shake’nvape. Pour remplir les 9ml, il faudra prévoir entre 10 et 20 secondes.

Enfin, les joints toriques du top cap ont été changés de sorte à empêcher tout déversement de e-liquide par le haut en cas de renversement de l’appareil. Sur le banc d’essai, l’ensemble semble rester propre quel que soit la position adoptée.

Drip-tip

L’embout buccal installé au sommet du Tfv 16 est de type 510 propriétaire. Fabriqué en résine, son design minimaliste et droit optimise le confort des lèvres lors des grosses aspirations. Notez qu’il peut être remplacé par d’autres drip-tip de même taille pour faire valoir les nuances  des résistances ou des modes de sorties. Pour ce faire, il suffira de tirer sur l’embout pour l’ôter et d’installer le nouveau drip-tip.

Résistances

Conçues pour reproduire les saveurs les plus complexes sans requérir de grosses puissances, les résistances du Tfv 16 sont de types mailles en sub-ohm capables de souffler des vapes aériennes comme des déferlantes de vapeurs sans difficulté.

La première résistance à maille unique enregistre une résistivité de 0,17 ohm exploitable jusqu’à 120 W… bref, le coil idéal pour s’initier aux compétitions de clouds au quotidien.

La seconde résistance à double maille enregistre une résistivité de 0,12 ohm. Il est destiné à une utilisation plus variée (pour les e-liquides 50/50 ou 60/40) et peut supporter des chauffes allant jusqu’à 160W. En somme, c’est le coil idéal pour les gros mod de style Gen (Vaporesso) ou encore Tesla Punk 220W (Teslacigs).

Le remplacement des résistances s’opère par la séparation initiale de la base et du pyrex. Une fois la résistance découverte, procédez à son dévissement pour installer la nouvelle bobine. Il est à noter que l’installation d’une nouvelle résistance nécessite un amorçage systématique: Principe qui consiste à imbiber manuellement la fibre à l’intérieure de la résistance suivi d’un temps de pause de 15 à 20 minutes pour éviter les dry hits.

Performances

Après avoir survolé tous les aspects techniques du Tfv 16 sur le papier, penchons-nous à présent sur les véritables performances du clearomiseur. Pour éprouver le potentiel de la bête dans son ensemble, nous avons exposé les résistances à de nombreux types de liquides (configuration high PG/VG), une plage de puissance variée, quelques modes de sorties intéressantes (TC et courbe) et enfin une ouverture d’airflow variée.

Résultats suivant les rendus

A travers les deux types de montages en Mesh, nous avons exploité des e-liquides profonds à multiples arômes pour tester la fidélisation des saveurs.

Avec la bobine de 0,17 watt simple Mesh, la libération des saveurs s’est opérée à partir des 40 à 50 W. Bien que Vaporesso indique une utilisation optimale entre 80 et 120 W, un e-liquide riche en PG n’a aucun mal à s’exprimer à basse puissance. En profondeur, la construction du fil résistif en maille accélère la répartition de la chauffe sur toute la surface de la résistance, rendant la chauffe homogène et évolutive.

Avec la bobine de 0,12 ohm, le rendu est nettement plus coriace et caractériel. En effet, la vitesse de chauffe est bien plus rapide sur cette bobine et incite le vapoteur à augmenter la puissance pour obtenir des explosions de saveurs. Pour les amateurs de clouds, le double Mesh 0,12 sera le meilleur choix pour marier sensations de hit, inhalation directe et gosses vapeurs.

Résultats suivant les sensations

Lorsqu’une résistance est capable d’avaler 160 W (même sur le papier), cela veut dire qu’il s’adresse aux gros férus de puissances et de nuages volumineux. En d’autres termes, le Tfv 16 n’est pas un clearomiseur destiné aux  débutants en raison de la profusion excessive des vapeurs qu’il propose. Ainsi, un simple kit starter de 80W aura du mal à pousser les deux résistances pour créer les sensations attendues comme les hits et autres perceptions de saveurs.

En utilisant un mod de la maison Vaporesso, le GEN 220 W en l’occurrence, le passage depuis l’inhalation directe à indirecte s’effectue d’une manière spontanée à travers un réglage de flux d’air de gauche à droite. En outre, une puissance inférieure à 80 W limite cette perspective, ce qui fait du clearomiseur un consommateur invétéré d’énergie. Ainsi, l’utilisation de ce matériel devra être accompagnée d’un mod à double accu ou d’un 18650 de 2500 mAh au minimum.

Retour sur l’utilisation quotidienne du TFV16

Comme annoncé en amont, la bête tend à consommer beaucoup trop d’énergie pour dévoiler son potentiel, ce qui mine considérablement son adoption au quotidien. Effectivement, la consommation de jus, bien que rapide, est estompée par la grosse capacité de 9ml du réservoir cependant, il ne favorise pas l’autonomie de la batterie. En imaginant un rythme de vapotage de 100W, il n’est pas difficile d’estimer une autonomie inférieure à 5 ou 6 heures.

Dans la même perspective, la folie des grandeurs imaginée par Vaporesso s’est traduite par un coil ultra-performant mais facile à user. En pratique, les bobines de 0,17 ohm single mesh affichent une durée de vie moyenne de 3 semaines à rythme soutenu. A cet effet, la recherche de sensation forte et de grosses vapeurs risque de couter cher (même très cher) à l’utilisateur sachant que son prix unitaire dépasse les 3, 5 euros !

Enfin, nous n’oublions pas les cotés jouissives de la bête en tant que clearomiseur ultra-performant.

D’une part, la facilité de remplissage, la qualité élevée du flux d’air qui alterne DL et MTL en un seul mouvement, l’étanchéité à toute épreuve de l’ensemble ainsi que la facilité de remplissage du réservoir sont des points positifs à ne pas sous-estimer

D’autres parts, il est rare de gouter des rendus aussi fidèles et profonds en 150 W sans se bruler les lèvres, alors que le Tfv 16 nous offre cette expérience sur un plateau… ce qui est fort louable ! Effectivement, le montage des bobines en mailles sub-ohm est la meilleure surprise que Smok ait pu nous faire. Si vous avez marre des vapes aériennes et fades et aspirez à un rendu plus coriace sans avoir les moyens de fabriquer un RTA, le Tfv 16 constitue donc la meilleure alternative possible.

9.3Score Expert
Surprenant, extravagant et efficace à la fois, le TFV16 ne rate pas le coche pour devenir un incontournable des clearomiseurs à grande contenance du marché actuel. En proposant un clearomiseur énorme de 28 mm de diamètre de base, Smok a notamment parié gros mais semble avoir trouvé un terrain sur lequel la concurrence n’a pas encore la mainmise. Adorez-le ou détestez-le, le TFV16 est un grand parmi les grands qui rentrera dans les annales pour des années et des années à venir !
Rapport qualité / prix
9.7
Qualité de vape
10
Qualité de fabrication
9.2
Consommation e-liquide
8.8
Ergonomie
8.9
ON AIME
  • Contenance du clearomiseur 9ml
  • Gros débit de vapeur
  • Verrouillage du top cap par bouton
  • Saveurs plutôt correctes
ON N'AIME PAS
  • Consommation en e-liquide + batterie
  • Tirage devient vite chaud dépasser 90w
  • Résistances un peu capricieuses pour le vissage
  • Drip tip propriétaire
  • Perte de liquide lors du changement de résistance

Informations complémentaires

Spécification: Clearomiseur TFV16 – Smok

Diamètre de base

28 mm

Dimensions

32 X 64,5 mm

Matériau

acier inoxydable

Poids

94g

Réservoir

9 ml

Fils

510

Remplissage

Par le haut

Résistances

Mesh 0,17 ohm Single, Mesh 0,12 ohm Dual

Dript tip

510 résine

Airflow

Réglable

Avis (57)

57 avis sur Clearomiseur TFV16 – Smok

4.7 sur 5
47
6
1
2
1
Écrire un avis
Tout afficher Les plus utiles Les plus élevées Les plus basses
  1. R.+Gauthier

    Le meilleur produit pour moi !!!

    Utile(0) Inutile(0)Vous avez déjà voté
  2. L. Nicolas

    “ Parfait… 9ml pour une autonomie satisfaisante ”

    Utile(0) Inutile(0)Vous avez déjà voté
  3. Florian V

    Super clearo. Pas de fuite. (en 30/70) le rendu saveur est vraiment efficace. Et pour ceux qui aiment les mega nuages de fumée. Vous serez comblé. Je recommande

    Utile(0) Inutile(0)Vous avez déjà voté
  4. L. Emmanuel

    “ Bien ”

    Utile(0) Inutile(0)Vous avez déjà voté
  5. Loïc F

    Parfait pour tout les amateurs de cloud chasing avec les dual mesh et bon rendu des saveurs

    Utile(0) Inutile(0)Vous avez déjà voté
  6. T.+Stephane

    Très bien

    Utile(0) Inutile(0)Vous avez déjà voté
  7. T.+Sylvain

    Gros débit, grosse vapeur et les saveurs sont là

    Utile(0) Inutile(0)Vous avez déjà voté
  8. Nathan b

    Je retrouve pas spécialement de saveur , la vap est chaude mais par contre si vous voulez quelque chose qui fait énormément de fumée c’est fait pour vous

    Utile(0) Inutile(0)Vous avez déjà voté
  9. Fabrice R

    Excellent clearo, les saveurs son top la vapeur ouf, consomme beaucoup, mais autant que les autre au final. une vraie tuerie pour résumé !

    Utile(0) Inutile(0)Vous avez déjà voté
  10. Pascal

    “ 100W, 100%VG, chainvap !!! seul bémol, c’est long à remplir ”

    Utile(0) Inutile(0)Vous avez déjà voté

    Ajouter un avis

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Evapoteur
    Logo
    Lorsqu’activé, enregistrer les permaliens dans paramètres - permaliens
    Compare items
    • Total (0)
    Compare